AstroGAS

06 May 2018

Chemins galactiques
Bonjour à tous,

Hier soir, la météo annonçait une nuit sans le moindre nuage et une météo très douce pour la saison.
De plus la lune ne se lèverait pas avant 2 heures du matin.

N'ayant pas eu de réponses positives pour m'accompagner, je me suis donc rendu, en solitaire, à Sourbrodt où le seeing était annoncé très bon (< 1 arc/Sec) avec une température de 9° à une heure du matin.

Je suis arrivé sur le parking au coucher du soleil vers 21h15.

S'y trouvaient déjà, une grosse voiture 4x4, un camping-car manifestement inoccupé et une fourgonnette probablement aménagée où, de temps à autres, je percevais une silhouette et un peu de bruit.
Le propriétaire de la voiture la reprendra vers 22 heures, le camping-car restera inoccupé et, le propriétaire de la fourgonnette ne quittera pas son véhicule et ne fera aucune lumière.

Une demi-heure plus tard, tout est monté et je m’assieds un peu pour regarder sortir progressivement les étoiles et commencer à me repérer.

L'horizon est nettement plus dégagé qu'à la Géronstère et Jupiter pointe déjà le bout de son nez. Il est trop bas, cela turbule beaucoup mais j'arrive par moment à distinguer les 2 grandes bandes équatoriale et le cortège des lunes est très joli (Europe et Calisto côtes à côtes, suivies d'Io puis Ganymède).
J'en profite pour régler le chercheur et le pointeur.

De l'autre côté de l'horizon, Vénus est presque peine, je la pointe quand même à tout hasard et ne réussit ... qu'à m'aveugler la rétine !

Vers 22h30, le ciel commence à devenir suffisamment sombre.

J'avais décidé de commencer la soirée en me consacrant au Lion et je m'échauffe sur le triplet. M65, M66 et NGC 3628 sont inratable et, même dans ce ciel encore un peu laiteux, il me semble percevoir la bande sombre ayant donné à cette dernière son surnom de "hamburger".

Entre Chertan et Régulus se trouve l'étoile 52 du Lion (également appelée Kappa du Lion). Sous cette étoile se trouve une série de galaxie dont M95, M96 et M105.
M105 est, elle-même, entourée de NGC 3384 et NGC 3389. On entend parfois parler d'un "trio du Lion" mais je n'ai jamais su si ce vocable désignait les trois Messier ou M105 et ses deux acolytes.

Chaussé de l'ES 24-68°, je commence par farfouiller entre Chertan et Régulus à la recherche de l'étoile 52. Je la repère assez vite ... grâce à la présence d'une galaxie voisine, NGC 3377, qui ressort très bien dans le même champ. Je crois que c'est la première fois que j'identifie une étoile repère grâce à une galaxie. Sur mon smartphone, SkySafari indique aussi un petit amas ouvert NGC 3367 dans le même champ. Il est bien là mais assez pâle et je serais passé à côté sans la carte.

Puisque l'endroit fourmille de galaxie, je décide de remplacer la navigation « par chemin d'étoiles » par une navigation « par chemin galactique ».
Mon champ visuel faisant à peu près 1°, deux champs vers le bas et un champ vers la gauche devrait se trouver M105.
Je tombe tout de suite dessus et la détaille longuement, avec ses deux voisines, sous plusieurs grossissements.

Un champ plus bas devrait se trouver M96 que je détaille également avant de passer, de l'autre extrémité du même champ, à M95.
Ça ne marche pas mal les chemins galactiques ...

Je passe ensuite sur le dos du Lion, à la recherche d'une autre galaxie NGC 3344, elle se trouve à peu près au centre d'un triangle composé des étoiles 40, 41 et 54 du Lion.
Le problème, c'est que j'arrive à voir 54 à l’œil nu mais je ne distingue 40 et 41 que par intermittence et je les perds chaque fois que regarde au travers du pointeur.
C'est le moment de tester le monoculaire chinois 7 x 40 monté avec le bricolage du W-E passé. La position d'accès au monoculaire est assez inconfortable, je dois monter sur l'escabelle, me pencher vers le télécopie et me tordre le cou mais ... les trois étoiles sont bien là ! Je les centre approximativement et, bingo, NGC 3344 se trouve bien dans le champ.
Elle est un peu spéciale car plusieurs étoiles se superposent à la galaxie et donne à celle-ci un petit aspect de nébuleuse en émission.

L'année passée, en Auvergne, j'étais tombé un peu par hasard sur un couple de galaxie en interaction dans la vierge, il s'agissait de NGC 4567 et 4568 surnommée "les siamoises". Puisque cette région entre Vindemiatrix et Denebola fourmille de galaxies, je décide d'essayer de la retrouver en suivant un « chemin galactique ». Je pars de l'étoile 34 de la vierge bien perceptible à l'œil nu. Je descends un peu à droite et tombe sur la galaxie M60.
Encore un objet curieux car son halo se prolonge avec celui de NGC 4647 placé juste à côté. Dans le même champ, à gauche et un peu plus haut, se trouve M59.
Encore deux champs à droite et un champ plus bas ... et me voici sur ces siamoises. Le surnom provient du fait que ces deux galaxies semblent se toucher par leurs extrémités comme des siamois dont les têtes seraient collées. Elles forment ainsi une espèce de V qui n'est pas sans rappeler un autre couple célèbre "les galaxies des Antennes".

Il est maintenant minuit passé et le froid commence à me gagner mais le ciel est si beau ...

Pas très loin, dans le chien de chasse, un peu au-dessus de la chevelure de Bérénice, il y a également deux objets très connus que je n'ai pas encore eu le loisir d'observer. Je pointe approximativement l'endroit entre gamma bérénice et "cor caroli" car je chasse « la baleine ». Elle est assez proche du zénith et ma position, perché sur l'escabelle et penché vers le télescope, est inconfortable. En construisant ce Dobson, j'aurais mieux fait de placer le porte oculaire sur le côté plutôt que, à 45°, entre le côté et le dos du télescope ... mais c'est un peu tard pour les regrets.

Bref, je fouille et fini par tomber sur le couple galactique ... que je voulais voir après la baleine NGC : 4656 et 4657 plus connu sous le nom de "la crosse de hockey".
Je ne l'avais vu qu'en photo mais, il est impossible de le rater tant sa forme est caractéristique.
Après l'avoir observé, trouver la baleine est un jeu d'enfant, puisqu'elle se trouve à l'autre extrémité du champ.
Je la détaille aussi et arrive à percevoir des nodosités. Sa galaxie satellite NGC 4673 dite "le baleineau", bien que fort pâle, est également bien perceptible.

Comme je suis déjà installé dans une position proche du zénith, je m'en approche encore pour saluer, au-delà de Cor Caroli, la galaxie M63 dite "du tournesol" puis M94 que je trouve assez facilement.

Le froid devient plus mordant et les constellations d'été se lèvent à l'est.
Avant de replier le matériel, je décide de rendre une petite visite à M13 en essayant de repérer ce fameux "Y" sombre qu'on est supposé y trouver.
Comme d'habitude, avec un miroir de 400mm, M13 claque dans l'oculaire. En cherchant bien, je fini par trouver un Y que le traverse de gauche à droite en haut (avec l'image inversée).
C'est peut-être cela ... mais je n'en suis pas certain.

Enfin, un coup d'œil rapide sur M57 "l'anneau de la Lyre". Il est superbe. Je ne perçois pas la centrale mais l’intérieur de l'anneau est nettement plus grisé que l'extérieur.
Pour la première fois avec cet objet, j'ai vraiment l'impression de voir un œil céleste qui me regarde.

Enfin, très content de ma soirée, je replie vers 1h30.
12:31:12 - Yves - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 3 - Evaluation : 10.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


27 April 2018

A vendre : Roue à filtre SBIG CFW-9/v2
Je vends une roue à filtre motorisée SBIG CFW-9/v2 comprenant:

- le corps de la roue à filtre communiquant avec les caméras SBIG via le port I2C
- un manuel d'utilisateur
- une bague d'allonge T2

Cet accessoire est dans un état neuf, jamais utilisé.



Nom et prénom : SCHMITZ Alain
E-mail : schmitz.alain(@)icloud.com
Adresse : Harzé
Pays : Belgique
Prix : 250
09:31:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


A vendre : Caméra CCD SBIG ST-8300 Monochrome
Je vends une caméra SBIG ST-8300 Monochrome comprenant:

- corps de caméra avec poignées et adaptateur 2"
- un cable USB
- un cable RJ45 pour autoguidage
- une alimentation 100-240VAC
- le logiciel SBIG CCDOPS version 5 , comprenant les pilotes pour les autres logiciels de contrôle
- un manuel d'utilisateur
- une valise de transport avec mousse pré-découpée pour la caméra et ses accessoires

Cet instrument est dans un état impeccable (peu utilisé).
Astrophotos prises avec cette caméra sur demande.



Nom et prénom : SCHMITZ Alain
E-mail : schmitz.alain(@)icloud.com
Adresse : Harzé
Pays : Belgique
Prix : 1200
09:26:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 1 - Evaluation : 1.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


26 April 2018

A vendre : Delos 17,3 mm
Je vends ce Delos 17,3 mm comme neuf à cause de double emploi.
Superbe oculaire très confortable, même avec lunettes. Haut contraste et piqué jusqu'au bord.
Complet avec boite d'origine et bouchons.
Cieux clairs à tous !
André Van der Elst



Nom et prénom : Van der Elst
E-mail : vanderelst.andre(@)gmail.com
Adresse : Bruxelles
Pays : Belgique
Prix : 265
16:20:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


22 April 2018

La galaxie NGC3495, l'amas Coma (Abel 1656)
Bonjour,
J'ai pu profiter de cette belle semaine passée sous le soleil de La Fosse pour imager la galaxie NGC3495 en couleurs. Le seeing était assez exceptionnel, en tout cas les nuits du lundi 16 et du mardi 17, moins par la suite. Lorsque cet objet s'est retrouvé trop à l'ouest et qu'il n'as plus été possible de le suivre, j'ai tourné le télescope vers l'amas de galaxie Abel 1656. Au final, trois nuits de captures retenues pour ces deux champs qui sont présentés à 70% de la taille d'acquisition pour le site.

NGC3495 a été capturée en LRVB du 16 au 18 avril avec la CCD ST10XME placée au foyer réduit du C11. Le temps de pose total est de 4 heures 05. L'étoile brillante visible en haut du champ est 58 Leo et sa proximité n'est qu'apparente puisque la galaxie spirale NGC3495 se trouve à quelques 66,6 Mio al contre seulement 110,45 parsec (360 al) pour l'étoile 58 Leo qui fait partie de notre galaxie. Côté brillance, la galaxie est de magnitude 12,4 et l'étoile de magnitude 4,8

Abel 1656 a été capturé les mêmes nuits et le temps de pose total est ici de 4 heures 35. Situé à environ 330 millions d'années-lumière, cet amas de galaxies contient plus de mille membres et l'image n'en présente que la partie centrale avec NGC4874 au centre de l'image et NGC4889 à sa gauche. Ces deux galaxies de type lenticulaire sont les deux membres principaux.

NGC3495:

NGC3495



Abel 1656:

Ams Coma (Abel 1656)



J-Luc
16:10:59 - jlmairlot - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 6 - Evaluation : 8.83

Veuillez évaluer cet article :
10 


18 April 2018

CROA Géronstère 17 Avril
Bonjour à tous,

Comme convenu, Richard avec un de ses amis français, Olivier Wala et moi nous sommes retrouvés à la Géronstère hier soir.

Richard avait son Newton 250 sur EQ6, Olivier son C8 sur EQ5 et moi, mon Dob 400.

En début de soirée, des nuages d'altitude masquaient partiellement un ciel encore clair et laiteux. Nous avons commencé les observations vers 22 heures mais ce n'est qu'à 23 heures que le ciel est vraiment devenu beau.

Saison oblige, le programme s'est principalement focalisé sur les galaxies : triplet du Lion, Œil noir, Sombrero, Aiguille, chaîne de Makarian, M51, ...

Comme cela m'arrive souvent au printemps, j'ai aussi flâné avec délectation entre Vindemiatrix de la Vierge et Denebola du Lion sans prendre le temps d'identifier la profusion de galaxies que je croisais.

Nous nous sommes tout de même attardés sur quelques autres types d'objets croisés en chemin comme l'amas globulaires M53 ou la nébuleuse planétaire de l'Esquimaux.

Olivier lui, a poussé son C8 dans ses limites en résolvant des étoiles doubles de plus en plus difficiles.

Homme prévoyant, Richard n'était pas venu sans munitions et nous a offert un petit verre de Whisky à mi-séance puis un second après le remballage du matériel vers minuit 30. Nous nous sommes quittés vers 1 heure après avoir entendu le récit des observations étranges de type "folklore spatial" qu'avait fait notre ami français dans sa Dordogne natale.

Yves Piette

10:44:58 - Yves - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 10.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


16 April 2018

Recherche : Dobson Factory 460
Recherche Dobson Factory 460 à fd 4.

Nom et prénom : Olivier pierre
E-mail : Pierreoli(@)wanadoo.fr
Adresse : Essonne
Pays : France
Prix :
18:01:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


13 April 2018

Seeing dirune à l'Euro Space Center
En complément des images prises par Didier, lors de l'animation solaire à l'Euro Space Center, j'ai fait une mesure de seeing diurne avec le SSM, Solar Scintillation Monitor.


Voici une abjecte visualisation de la mesure faite dès le dégagement des nuages.
Passons sur l'aspect touffu des courbes. Ce qui est important, ce sont les minimums, de l'ordre de 0.5ArcSec.






Un zoom sur dix minutes au début de l'observation montre 8 pics "bas", où le seeing est de l'ordre de 0.5 à 0.7 Arcec.
Ces 'pics' ont une durée de quelques secondes à quelques dizaines de secondes, temps suffisant pour capturer à l’aide d’une caméra rapide des séquences lors d'un bon seeing.






Le premier graphique montre vers 11h40 une période intéressante, où la valeur de seeing semble avoir pertinemment baissé.
Le seeing était tiré ver le bas à des valeurs proches de 0.5 Arcsec pendant près de 2 minutes. Je n'ai jamais vu ça!





Note sur ces deux dernières courbes: il s'agit d'une moyenne sur 5 secondes.
Je trouve cette moyenne représentative du potentiel du site. En effet, 5 secondes de capture avec une caméra rapide du marché permet d'acquérir environ 600 images à bon potentiel.



Alexandre
2018-Apr-11
21:32:12 - Alexandre - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 5 - Evaluation : 9.40

Veuillez évaluer cet article :
10 


A vendre : Télescope Meade 254 mm ACF monture CGEM Celestron
Télescope Meade 254 mm ACF sur monture CGEM Celestron goto.
Ensemble complet d'observatoire et astrophotographie.
Optique remarquable avec un excellent contraste, images sans coma.

Télescope vendu avec système Kepler micro focuser crayford en 50.8 mm.
Renvoi coudé Meade 50.8 mm pour le Crayford.
Chercheur point rouge, queue d'aronde Losmandy.
Oculaire 30 mm 84 ° 50.8 mm stratus.
Monture Celestron CGEM au top, complète avec autoguidage avec vis de serrage surdimensionné couleur orange pour mise au point station.
Excellent pointage et suivi .

Module GPS Celestron pour amélioration de la mise en station
Camera starsense celestron auto align avec raquette de commande Starsense celestron.

Boîtier accessoire fiche multifonction pour raccordement accessoires.
Raquette de commande Nextar Celestron d'origine monture.
Valise de transport télescope
Sac de transport trépied.
Adaptateur T pour photo avec bague M42 Canon.

Caméra PL1-M de M 42 Optic pour autoguidage
lunette M 42 Optic 80mm / 600 mm guidage et observation
renvoi coudé 31.75 mm oculaire guide.

Deux contrepoids 10kg et 6 kg.
Pare-buée et câble d'alimentation batterie supplémentaire de 6 m
adaptateur 220/12 V

Ensemble en excellent état.
valeur neuf 5000 euro
autre projets en cours.
Me contacter / 06 74 32 59 88
Andre Cassese
à prendre sur place
2600 euro



Nom et prénom : Cassese André
E-mail : andre.cassese(@)gmail.com
Adresse : Sorgues (Vaucluse )
Pays : France
Prix : 2600
17:44:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 0.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


12 April 2018

A vendre : 8 oculaires de marque VIXEN
A vendre: oculaires de marque VIXEN

Vixen 2.5 LV 45°
Vixen 5 LV 45°
Vixen 20 LV 50°
Vixen 50 LV 45°
Vixen 3.5 LVW 65°
Vixen 5 LVW 65°
Vixen 13 LVW 65°
Vixen 22 LVW 65°

600 euros ou Faire offre raisonnable

Matériel visible à 4287 Lincent ou à 4000 Liège

Envoi possible (+/- 3kg)





Nom et prénom : Arnaud
E-mail : arnaud(@)arnaud-cecile.be
Adresse : Lincent (4287) ou Liège (4000)
Pays : Belgique
Prix : 600 euros ou faire offre
14:22:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


A vendre : MIYAUCHI BJ-100IB - Semi Apochromat Objective Lens
MIYAUCHI BJ-100IB - Semi Apochromat Objective Lens
Effective diameter 100mm
3 Groupe/4 Element
F=500 mm
Space Binocular GALAXI
Magnifying Power
20x/2.5° 26x/2.5° 37x/1.8°

FINDER
Erecting system FF 3x12 6°

Occulaire Wide 37x
Occulaire Standard 20x

Prix demandé : 800 euros
Faire offre.

Lincent (4287) ou Liège (4000)

Envoi possible mais l'objet fait + de 5 kg, frais d'envoi à calculer.





Nom et prénom : Arnaud
E-mail : arnaud(@)arnaud-cecile.be
Adresse : Lincent (4287) ou Liège (4000)
Pays : Belgique
Prix : 800 ou faire offre
14:19:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 0.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


11 April 2018

Observation du Soleil à l'Eurospace Center (Transinne) ce 11.04.2018 avec le G.A.S.
Bonjour,

Ce 11.04.2018, une petite délégation du G.A.S., soit Alexandre, Christian et moi-même, nous sommes rendus à l'Eurospace Center prêter main forte à l'ami Dominique pour observer le Soleil et, ainsi donner quelques explications - sur le sujet - à une trentaine d'enfants en stage.

Dès 10.00 heures, le matériel était prêt :
- une lunette apochromatique munie d'un filtre Calcium pilotée par Alexandre lequel était occupé à faire une démonstration d'imagerie solaire;
- un double instrument installé par Christian permettant d'une part d'observer le Soleil en lumière "blanche" et en Halpha;
- un PST (Halpha) et un Solarscope (observation par projection sur un écran).
- A quelques mètres de nous, un appareillage complet installé et configuré par Alexandre mesurait un très bon seeing solaire 0.6" (tu me corrigeras si je dis une bêtise Alex,...)

La trentaines d'enfants venus pour l'occasion, lors d'un stage d'activité à Transinne étaient à l'écoute.
Ensuite, quelques moniteurs de l'Eurospace et Dominique en personne se sont également joints à nous pour savourer un Soleil, d'abord discret mais ensuite généré dès 11 heures.

Quelques petites protubérances ont été remarquées à 9 heures et à 11 heures dans le PST.
La granulation sur le Soleil a également été mise en évidence sur le setup d'Alexandre.

Ci-dessous les photos d'ambiance :

Le petit groupe autour du PST



Christian effectue quelques réglages sur son maksutov muni d'un filtre lumière blanche;



Installation des instruments (Alexandre et Christian)

null



null



Christian et Alex en extase devant les "canons d'instruments" de Christian




Deux enfants s'intéressent au solarscopie qui permet d'observer par projection



Alex donnant des explications sur le Soleil au groupe



Et enfin l'image du Soleil projetée à l'intérieur du Solarscope.



Et en apothéose, les images Ca K prises par Alex :



23:04:48 - Didier Vothy - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 9 - Evaluation : 9.89

Veuillez évaluer cet article :
10 


09 April 2018

Chercheur: encore un bricolage de week-end
Après le bricolage du pointeur laser, j'ai réfléchi à un chercheur ultra-léger pour mes Dob de voyage.

En effet, la solution du pointeur laser couplé à l'utilisation de jumelles donne d'excellents résultats mais ne peut être utilisé que si on est seul sur le terrain d'observation.

Lorsque nous sommes plusieurs à observer, j'utilise un point rouge (quick finder) dont je suis très satisfait sous de très bons cieux ... mais qui donne de moins bons résultats quand il y a de la pollution lumineuse et qu'il n'y a pas d'étoiles repères visibles à proximité immédiate des objets cherchés.

En me montrant beaucoup plus d'étoiles dans un champs de 5°, le chercheur 9 x 50 de mon Dob sédentaire (Orion XT10) fonctionne très bien dans ces cas-là ... mais il est beaucoup trop lourd pour les Dob de voyage et les ferait immanquablement piquer du nez.

En fouillant un peu chez nos amis chinois, j'ai trouvé un petit monoculaire 7 x 40 avec lentille en verre et tube rempli à l'argon pour un poids de 195 grammes ... et un prix d'environ 10 € transport compris !

Je ne risquais pas grand-chose et j'en ai commandé un. J'ai pu le tester ce weekend sur ma terrasse (avec pollution lumineuse XXL) et j'ai trouvé le résultat assez comparable à celui du chercheur de l'Orion XT10 ! Point positif, l'image est redressée. Point négatif, il n'y a pas de réticule (ce que je ne trouve pas rédhibitoire pour mon besoin).

Comme fixation, je souhaitais récupérer le principe de l'aimant néodyme (9 Kg) que j'avais déjà utilisé pour le pointeur laser et qui me permettrait de permuter le pointeur et le chercheur (comme on le ferait avec une petite queue d’aronde). La grande différence, c'est qu'il m'a suffi de coller une rondelle en acier sur mes Dobson pour avoir un support ultra-léger et ultra-réduit.

Pour l'alignement, le principe de l'aimant autorise la rotation du chercheur.
Comme il fallait encore un réglage en hauteur, j'ai fixé l'avant du chercheur sur une petite plaque de carbone (par le biais d'un petit anneau fendu en PVC et collé à l'époxy). Une vis en nylon permet d'écarter plus ou moins l'arrière de la plaque et le chercheur. L'aimant est collé sur la plaque à l'époxy.

Quelques images valant mieux qu'un long discours....

Le monoculaire fixé à la plaque de carbone avec sa vis de réglage et l'aimant ....



Rondelle d'acier permettant d’accueillir l'aimant:



Chercheur monté sur le Dobson:



Le système s'adapte évidemment tant au Strock 250 qu'au T400 sans les faire basculer ....


20:21:29 - Yves - Catégorie : AstroBricolage - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 6 - Evaluation : 9.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


A vendre : 300mm F4 astrographe
Astrographe 300mm carbone
Miroir Orion Optics F4, bulletin de contrôle disponible sur le site airylab (miroir Orion optics de 2007)
Tube carbone sandwich de 7mm
barillet 9 points
miroir secondaire 120mm
porte oculaire Feather Touch 3.5"
Colliers sur-mesure skyméca
plaque de renfort sous le porte oculaire
nombreuses bagues.

N'hésitez pas à demander des informations.



Nom et prénom : COTTIER Michaël
E-mail : lantha71(@)yahoo.fr
Adresse : Saint-Luc
Pays : Suisse
Prix : 3600
11:30:00 - Dominique - Catégorie : Petites Annonces - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 0.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


08 April 2018

aurores boréales
bonjour,
de retour de la Norvège, je vous présente quelques clichés, ayant finalement été assez chanceux avec la météo.

Arrivée le dimanche, sous la neige. Le lundi, quelques éclaircies m'auront permis de me promener et me faire abondamment rincer...
le soir, j'ai vu que l'indice KP était élevé (6+), je suis donc sorti et, pendant une éclaircie, je remarqué que le ciel était vert dans les rétroviseurs, puis partout...

aurore1


aurore2


Nikon D810, 14-24@14 mm, 20 -30 secondes @ f/4 et 800 ISO.
si la montagne est orange, c'est que la pollution lumineuse sévit là aussi, c'est la zone la plus touristique de l'archipel... mais c'était bien parti!

Mardi et mercredi, il a fait moche, mais jeudi, soleil, soleil!
une petite photo de mon hotel, une des cabanes jaunes :)

hotel



et le soir, un spectacle inoubliable: 3 heures d'aurores! température -2°C, pas trop de vent (indice KP5)

aurore3


aurore4


aurore5


Ce qui est surpremant, c'est de voir toute la constellation du Cygne et de la Lyre au nord!
Nikon D810, 14-24@14 mm, 20 -30 secondes @ f/4 et 800 ISO.

Vendredi, gris, ca tombait presque bien...
Samedi, soleil encore, mais il faisait -5°C avec beaucoup de vent, et les aurores furent plus ténues, on devient difficile (indice KP3).

aurore6


aurore7


Nikon D810, 14-24@14 mm, 20 -30 secondes @ f/4 et 800 ISO

Dimanche, retour de la neige et en partant lundi, je me suis arrêté à la plage sous un dernier rayon de soleil

plage

17:45:30 - Didier - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 15 - Evaluation : 9.87

Veuillez évaluer cet article :
10 


Page suivante : 1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|14|15|16|17|18