AstroGAS

29 avril 2005

Deep Impact
La sonde Deep Impact a pris la première image de sa cible, la comète Tempel 1, qu'elle doit atteindre avec un projectile de 400 kg le 4 juillet. (ULg)


http://deepimpact.umd.edu/press/050427nasahq.html
Pour s'amuser ...
http://www.planetary.org/deepimpact/contest_enter.html

Et de 1000 !
Un communiqué de presse de l'ESO fête le millième article publié sur la base de données obtenues aux télescopes VLT. (ULg)
http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2005/pr-11-05.html

Epiméthée
Cette lune de saturne est trouée comme de l'emmenthal.
C'est ce que révèlent les images prises par la sonde Cassini.
Sa densité est d'ailleurs plus faible que celle de l'eau.
Epiméthée et Janus, qui partagent amicalement leur orbite, jouent un grand rôle dans la création de structures dans les anneaux de Saturne. (ULg)


http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2005-064

Hot Spot
Le satellite européen XMM-Newton a détecté des taches chaudes à la surface d'un pulsar ! (ULg)
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=37005

Vent solaire
Le satellite SoHO (ESA-NASA) révolutionne une nouvelle fois la compréhension de notre astre du jour. Ses observations ont permis d'identifier les structures magnétiques à l'origine du vent solaire rapide : des cheminées coronales situées à 20 000 km au-dessus de la photosphère (la surface solaire). (ULg)
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=36998

Attention, danger !
En 1972, des astronautes américains ont respiré de la poussière lunaire, et se sont senti mal ensuite - l'anecdote a fini par tomber dans les oubliettes de l'histoire, mais un médecin revient aujourd'hui sur le problème car de nouvelles missions sont envisagées vers la Lune et Mars.
En fait, les poussières lunaires et martiennes sont si petites qu'elles peuvent provoquer la silicose. En plus, le sol martien, composé d'oxydes, est toxique... Malheureusement, il n'est pas facile de se débarasser de cette poussière, qui s'accroche partout : un problème de plus pour les futurs explorateurs ! (ULg) http://science.nasa.gov/headlines/y2005/22apr_dontinhale.htm

Tornades martiennes
Les rovers de la NASA observent de temps à autre des tourbillons qui soulèvent le sable du désert martien.
Spirit vient d'en fournir les meilleures images.
Ces vents violents époussettent parfois les panneaux solaires, à la satisfaction des ingénieurs. (ULg)


http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/4474675.stm

Animation de la petite tornade sur mars !
http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/ap050426.html


15:17:13 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 46 - Evaluation : 1.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


27 avril 2005

Encelade
Le récent survol d'Encelade par la sonde Cassini attise la curiosité des astronomes. Cassini a découvert un nuage de matière près de cette lune, mais on ignore encore si elle provient d'Encelade elle-même ou de l'anneau E.
Cette lune possèderait en outre une fine atmosphère, peut-être liée à du volcanisme aqueux. Un prochain survol doit avoir lieu en juillet : au vu de ces découvertes intriguantes, la NASA a décidé de faire passer Cassini à seulement 175 km de la surface glacée d'Encelade au lieu des 1000 km prévus, ce qui permettrade trouver des réponses aux questions que se posent encore les scientifiques. (ULg)
http://saturn.jpl.nasa.gov/news/press-release-details.cfm?newsID=562

Quasars et relativité
L'étude de 200.000 quasars lointains confirme une prédiction de la théorie de la relativité générale en révélant une légère amplification de leur éclat. Elle confirme aussi l'omniprésence de la matière sombre. (ULg)
http://www.nature.com/news

Titan
En survolant Titan, la sonde Cassini a trouvé de nombreuses traces d'hydrocarbones. Leur richesse et leur présence importante continue d'étonner les astronomes. (ULg)
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2005-062

HST
Pour célébrer quinze années en orbite du Hubble Space Telescope, la NASA et l'ESA ont publié deux des images les plus médiatiques du cosmos. L'une d'elles reprend la célèbre nébuleuse de l'Aigle (M16).



http://www.esa.int/esaCP/SEMDDBNQS7E_FeatureWeek_0.html

Une étoile massive très rare, dans son cocon nébulaire La nébuleuse N214 est une grande région de gaz et de poussières située dans le Grand Nuage de Magellan. Sa principale composante, N214C est d'un intérêt spécial puisqu'elle accueille une très rare étoile massive.
Utilisant le NTT (New Technology Telescope) de 3.5m de l'ESO, des astronomes ont étudié en profondeur cette région peu commune en prenant des images de très haute résolution ainsi qu'une série de spectres des principaux objets présents. Ils ont découvert un "blob" inhabituel , et l'existence de deux populations stellaires distinctes. (PGJ astro)


http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2005/phot-12-05.html
http://www.obspm.fr/actual/nouvelle/apr05/n214.fr.shtml
http://perso.wanadoo.fr/pgj/0405-nouvelles.htm#N214
23:37:57 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 18 - Evaluation : -0.44

Veuillez évaluer cet article :
10 


25 avril 2005

M82 et M13
Deux images réalisées depuis Sarolay la nuit du 21 au 22/04.

T250/1100 plus Vesta Pro SC capteur N/B en mode raw.

M82 est le résultat de l'addition de 5 poses de 30 secondes avec filtre Lumicon Deep-sky.Pas de traitement.
M13 : addition de 10 poses de 10 secondes sans filtre. Léger masque flou sour Iris.

M82



M13


09:18:25 - Jean Marc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


24 avril 2005

Jupiter, 22/04/2005, 22h50 TU
Voici une image modeste de Jupiter depuis mon jardin, pendant la nuit de vendredi à samedi.
AP130 @f/28; ToUCam Pro; 100 meilleures images de 959, traitement sous IRIS (compositage et ondelettes) + Photoshop (fond de ciel noir).

Jupiter



Didier
http://users.skynet.be/dk.astro.photo


10:36:49 - Didier - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


22 avril 2005

Coquille de supernova en X
Cette image, réalisée en combinant 150 heures de données archivées du satellite Chandra (observant en rayon X), montre le reste d'une explosion de supernova.
Le lumineux nuage central d'électrons de haute énergie est entouré par une coquille caractéristique de gaz chaud.
La coquille est due à une onde de choc produite lorsque la matière éjectée par la supernova percute la matière interstellaire. L'onde de choc chauffe le gaz à des millions de degrés, produisant des rayons X.
Ce reste de supernova, situé à environ 20.000 années-lumière dans la constellation de l'Ecu de Sobieski (Scutum) et identifié sous le nom de G21.5-0.9 par les radioastronomes il y a 30 ans, était considéré comme n'ayant pas de coquille jusqu'à ce qu'elle soit révélée par Chandra.
Les astronomes pensent que l'étoile qui a produit cette coquille de supernova était au moins 10 fois plus massives que le Soleil. (PGJ astro)


http://chandra.harvard.edu/photo/2005/g21/
http://perso.wanadoo.fr/pgj/0405-nouvelles.htm#G21.5-0.9

Méthane martien (suite)
Des observations infrarouges au moyen des télescopes Keck et Gemini révèlent d'importantes sources de méthane près de l'équateur, en particulier dans Valles Marineris.
L'observation d'autres molécules devrait permettre de contraindre les mécanismes, biologiques ou non, de production du méthane. (ULg) http://www.space.com/scienceastronomy/050419_mars_methane.html

Exo-astéroïdes ?
Une ceinture d'astéroïdes autour d'une étoile semblable au soleil est peut-être à l'origine du nuage de poussières qui a été observé par le télescope spatial infrarouge Spitzer auprès de HD69830. (ULg)
http://www.spitzer.caltech.edu/Media/releases/ssc2005-10/release.shtml
http://perso.wanadoo.fr/pgj/0405-nouvelles.htm#ceinture

L'effet papillon
La fonte des neiges de l'Himalaya change la chaine alimentaire d'océans situés à des milliers de kilomètres, près de la péninsule arabique et de l'Inde... En fait, le réchauffement climatique conduirait à un accroissement du phytoplancton dans cette région, modifiant l'ecosystème océanique. (ULg)
http://www.nasa.gov/vision/earth/lookingatearth/eurasian_melt.html

Yellowstone et Mars
Des chercheurs américains ont découvert à Yellowstone des microbes vivant dans un milieu très acide, très métallique et très chaud, en un mot : très inhospitalier ! On pense que de tels environnements ont un jour existé sur Mars et, comme ces microbes se fossilisent facilement, certains assurent que leur étude permettrait d'améliorer la recherche de (traces de) vie sur la planète rouge. (ULg)
http://www.colorado.edu/news/releases/2005/183.htm
23:53:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


L'amas globulaire M3
Photographié en mode RGB depuis l'aérodrome d'Elsenborn avec la CCD SBIG ST10XME sur le CG11 à F/D 6,3 . Addition de 20 poses dans le rouge et le vert plus 32 poses dans le bleu, toutes de 30 secondes. Notez que la Lune gibbeuse ne se trouvait pas loin et éclairait fortement le ciel.

M3

17:42:56 - jlmairlot - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


17 avril 2005

Arrimage sans encombre
L'Italien Roberto Vittori, le Russe Sergueï Krikalev et l'Américain John Phillips ont décollé avec succès ce samedi 16/04 du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan à bord d'un vaisseau russe Soyouz TMA-6 vers la Station spatiale internationale (ISS).



Le vaisseau Soyouz, à bord duquel se trouve une nouvelle équipe de trois spationautes, a accosté tôt ce dimanche matin sur la Station spatiale internationale (ISS). Ils seront chargés de préparer l'accueil de la première navette spatiale américaine depuis deux ans.


http://www.lesoir.be/rubriques/s_e_n_s/page_5763_322110.shtml

L'Europe veut rouler sur Mars
Les chercheurs européens en science spatiale recommandent de lancer, dans le cadre du programme d’exploration planétaire Aurora de l’Agence spatiale européenne (ESA), une nouvelle sonde martienne équipée d’un robot tout terrain. Objectif : procéder à une analyse détaillée de l’environnement martien et rechercher des traces de vie, passée ou présente. Lancée en juin 2011, la sonde spatiale accomplirait un voyage de deux ans jusqu’à la planète rouge, en vue d’un « atterrissage » en juin 2013. Ce projet fera l’objet d’une proposition détaillée que les États membres de l’ESA réunis au niveau ministériel en décembre 2005 seront invités à examiner. (JP Martin)


http://www.planetastronomy.com/astronews/astrn-2005/astronews-net-17apr05.htm#EUROPE_MARS

Les anneaux de Saturne par la tranche
Photo de Saturne prise dans le visible le 28 Février 2005 à une distance de 2,5 millions de km. La colorisation est de JP Martin.


http://www.planetastronomy.com/astronews/astrn-2005/astronews-net-17apr05.htm#SATURN

On voit les anneaux par la tranche, le soleil éclairant par en bas, ils se reflètent sur l'hémisphère Nord de Saturne. On distingue les satellite Dioné à gauche et Encelade à droite dans le meme plan que les anneaux. On comprend pourquoi la découverte des satellites de Saturne s'est souvent faites lorsque les anneaux étaient visibles par la tranche.
Image haute résolution :
http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpeg/PIA06606.jpg

Nouvelles vues de Titan
Le 31 Mars 2005, Cassini est passé au dessus de Titan (de 110.000 à 150.000km) et a pris les meilleures vues (en proche IR) jusqu'à présent de la région située à l'Est de Xanadu, cette grande tache brillante des cartes de Titan.
On voit ici une mosaïque de photos prises par la caméra télé Au centre de l'image et sur la figure A, on voit une zone brillante entourée de sombre aux bords relativement précis.
Sur la droite de cette zone sombre et sur la figure C, on aperçoit clairement un cratère circulaire de 80km de diamètre dont le fond est sombre, ce qui d'après les scientifiques indiqueraient qu'il serait rempli de matière organique qui aurait précipitée (pluie?).
Plus au Sud, on aperçoit des stries sombres analysées comme étant d'origine tectonique. (JP Martin)


http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA06222
21:05:34 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 24 - Evaluation : -0.33

Veuillez évaluer cet article :
10 


M51
Voici mon premier essai de la galaxie tourbillon, Messier 51 (NGC 5194 + NGC 5195) dans les Chiens de Chasse.
Réalisée depuis mon jardin (hélas trop proche des lumières de la ville de Verviers).

J'ai essayé (je crois avec succès) l'autoguidage avec la ST-10 et la 900GTO, et c'est finalement relativement facile: calibrer la monture, choisir une étoile guide et réaliser l'image se fait aisément dans ma configuration.

Heure d'été et raccourcissement des nuits oblige (vous me direz qu'il ne gèle plus c'est vrai), la séance n'aura débuté que vers 21 heures pour se terminer peu après minuit, pour finalement moins d'une heure d'exposition sur l'objet choisi (avec quelques essais erreurs de votre serviteur...).


Ici, 4 poses de 5 minutes pour réaliser la luminance; ainsi que (histoire de mettre un peu de couleurs) 1 pose de 6 minutes pour les image rouges et vertes en utilisant la fonction track and accumulate (le soft additionne des poses de 1 minutes) et une pose de 9 minutes pour le bleu avec la même technique; le tout en binning 1x1.
J'ai finalement réalisé quelques darks de 5 minutes pendant le rangement du matériel.

Soustraction du dark donc, ajustement du fond de ciel (IRIS), niveaux (Photoshop) et enfin suppression de deux traces de satellites...
On aperçoit encore les galaxies IC 4277 , IC 4278 à proximité de M51, ainsi que IC 4263, galaxie allongée dans le coin supérieur droit.

la galaxie tourbillon



Didier
http://users.skynet.be/dk.astro.photo
11:59:07 - Didier - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 1 - Evaluation : 8.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


15 avril 2005

La surface de Sedna
La lointaine Sedna ne ressemble pas à Pluton : sa surface ne montre pas de glace de méthane ni de glace d'eau. Les astronomes pensent que la glace composant l'objet a été transformée en surface en une espèce d'asphalte suite au bombardement de rayons cosmiques et des rayons UVs solaires. (ULg)
http://www.gemini.edu/index.php?option=content&task=view&id=126

Le soleil ne se couche jamais...
...sur quelques endroits privilégiés de la lune.
Ces sites, proches des pôles, pourraient être intéressants comme bases pour de futurs explorateurs. (ULg)


http://www.nature.com/news/2005/050411/full/050411-5.html

Pureté stellaire
L'étoile la moins polluée en éléments lourds est HE1327-2326, selon des observations réalisées avec le télescope Subaru à Hawaii. Les générations successives d'étoiles enrichissent le milieu interstellaire en éléments lourds. Les étoiles les moins contaminées sont donc celles de première génération dont les astronomes recherchent fébrilement des représentantes. (ULg) http://www.subarutelescope.org/Pressrelease/2005/04/13/index.html

Danse des planètes
Des simulations numériques entreprises pour comprendre la structure particulière du système planétaire d'upsilon And ont révélé de curieux comportements. La stabilité de notre système solaire, condition probablement essentielle pour la formation de la vie, semble être l'exception plutôt que la règle. (ULg) http://www.eurekalert.org/pub_releases/2005-04/nu-msh041105.php
16:22:08 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 94 - Evaluation : -0.83

Veuillez évaluer cet article :
10 


12 avril 2005

Nouvelle image de Titan par Cassini !



Image haute résolution :
http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpegMod/PIA06220_modest.jpg

Collision de vents
L'interférométrie radio à très haute résolution a permis de suivre en détail les interactions au sein de la binaire WR 140. Ce système est composé de deux étoiles très massives émettant des vents violents. L'étude des phénomènes complexes se produisant dans la zone de collision entre ces vents est d'un grand intérêt astrophysique. (ULg)



http://www.nrao.edu/pr/2005/wr140/

L'Europe continue l'exploration martienne
Un rover européen explorera probablement la planète rouge en 2013. Au contraire de ses collègues américains, il sera équipé d'instruments capables de détecter des formes de vie (passée ou non). Il étudiera également l'atmosphère et la géologie de la planète, préparant les futures missions habitées. (ULg) http://www.esa.int/SPECIALS/Aurora/SEMOBUV797E_0.html

Objet de Sakurai
Découvert en 1996 et catalogué initialement comme une nova ordinaire, cet objet traverse probablement un épisode caractéristique de la fin de vie des naines blanches impliquant une éruption de son enveloppe d'hélium. Prédite par les astrophysiciens, mais jamais encore observée, cette phase violente semble se dérouler plus vite que ce que l'on croyait. (ULg)


http://www.nrao.edu/pr/2005/sakurai/

Amas d'un nouveau type
Plus grands et moins denses que des amas globulaires classiques, ces amas stellaires découverts dans la galaxie d'Andromède sont peut-être les restes de mini-galaxies cannibalisées par notre voisine. (ULg) http://www.spaceflightnow.com/news/n0504/09starcluster/
23:46:53 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 18 - Evaluation : 0.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


Galaxies du printemps...
Salut à tous,

Voici encore deux exemples de galaxie prises ce lundi 11 avril par ciel bien transparent et sans vent, avec l'audine (KAF401E) au foyer Newton du CN212 ouvert à f4 sans autoguidage.

Dans les deux cas de figure (NGC3628 et M81), il s'agit d'un compositage médian de 42 poses de 1 minute avec correction de noir et de PLU.

NGC 3628


M 81



A+

Alain SCHMITZ
20:50:23 - schmitz a - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


10 avril 2005

Collisions lointaines
Des galaxies extrêmement lointaines et très lumineuses sont le siège de trous noirs supermassifs et d'épisodes de formation stellaire effrénée. Le dénominateur commun de cette activité dans les premiers âges de l'univers semble devoir être cherché dans les collisions intergalactiques. (ULg)
L'encart montre une image du Chandra Deep Field-North (CDFN) de deux trous noirs centraux dans des galaxies fusionnant (connues sous le nom de SMG 123616,1+621513). Bien que les trous noirs semblent être très proches dans cette image, ils sont réellement à environ 70.000 années-lumière de distance. Les différentes couleurs dans l'image sont dues aux différences dans l'absorption en rayons X par le gaz et la poussière autour des trous noirs, avec le bleu indiquant plus d'absorption que le rouge.


http://www.nasa.gov/home/hqnews/2005/apr/HQ_05093_Galaxies_and_Black_Holes.html

Extinction
Beaucoup d'arguments penchent en faveur d'une origine cosmique pour diverses phases géologiques d'extinction. Un astéroïde est le suspect principal pour l'extinction des dinosaures. Pour l'extinction orovicienne, il y a 450 millions d'années, la cause pourrait bien être un sursaut gamma (GRB) dans notre Galaxie. (ULg) http://www.nasa.gov/home/hqnews/2005/apr/HQ_05094_ancient_extinction.html

Etoiles anciennes
L'observatoire spatial infrarouge Spitzer a détecté des étoiles nées très tôt après le Big Bang. Il s'agit sans doute d'une des premières populations stellaires apparues à la fin de l'"Age des Ténèbres". (ULg)


http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/4414481.stm

Satellites galactiques
La répartition en même un plan des petites galaxies satellites de la Voie Lactée peut s'expliquer par la théorie de la "matière sombre froide". La simulation par ordinateur de l'effondrement gravitationnel des grandes structures originelles reproduit le nombre et la distribution observés des satellites. (ULg) http://news.bbc.co.uk/1/hi/sci/tech/4422555.stm
21:21:30 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 61 - Evaluation : 4.67

Veuillez évaluer cet article :
10 


07 avril 2005

Mes premiers résultats avec le CN212 en ciel profond
Bonjour à tous,

Je vous présente mes premiers résultats acquis à l'aide de l'Audine (KAF401E) au foyer Newton et Cassegrain du CN212. L'autoguidage était assuré par ma webcam Vesta Pro installée sur la lunette BORG 76ED et pilotée par IRIS.

Les deux premiers clichés concernent M51 et M106 au foyer Newton ouvert à f4 (800mm de focale), tous deux pris ce samedi 2 février par ciel clair et sans lune mais avec un vent bien présent. Il s'agit dans les deux cas d'un compositage médian de 10 poses de 2 minutes chacune (correction noir et PLU).

L'autre cliché reprend une comparaison de M66 prise le même jour et dans les mêmes conditions opératoires que les essais decrits ci-dessus, avec une photo prise le lendemain au foyer Cassegrain ouvert à f9 (2000mmm de focale) et qui résulte d'un compositage médian de 9 poses de 3 minutes (correction noir et PLU). Bien que moins lumineuse, la plus longue focale apporte cependant une image plus douce et un peu plus détaillée qu'au foyer Newton, sans toutefois augmenter la résolution en proportion des focales utilisées. Tout ceci reste dans la logique de la résolution limitée par le niveau de turbulence estimée à environ 3 secondes d'arc au moment de la phase de mise au point. On peut également noter un léger défaut de suivi qui, bien que décelable à f4, est plus clairement mis en évidence à f9. Ce dernier est probablement du à la programmation dans IRIS d'un niveau de seuil un peu trop élevé (1 seconde d'arc) pour enclencher l'autoguidage. A l'avenir, ceci devrait rentrer dans l'ordre.








Alain SCHMITZ
22:27:57 - schmitz a - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


06 avril 2005

Ca continue de rouler !
Les rovers américains ont vu leur mission étendue de 18 mois supplémentaires. Alors que leur mission initiale n'était que de 3 mois, les rovers sont toujours en bonne santé après 14 mois de travail et semblent prêts à continuer l'exploration de la planète rouge. Notons que Spirit a vu son approvisionnement en énergie doubler après qu'un coup de vent a nettoyé ses panneaux solaires poussiéreux. (ULg)


http://www.nasa.gov/vision/universe/solarsystem/mer-040505.html

Aurores différentes
Contrairement à ce que l'on pensait, les aurores boréales et australes ne sont pas identiques. Cette différence serait due à des "imperfections" dans le champ magnétique terrestre. (ULg)
http://www.nasa.gov/vision/earth/lookingatearth/dueling_auroras.html

GRBs
Le satellite Swift a détecté l'émission optique de deux récents GRBs et mesuré leur distance, montrant ainsi l'efficacité du télescope UVOT. La compréhension des GRBs, ces formidables explosions qui se produisent aux confins de l'univers, pourra progresser rapidement grâce à ce nouvel outil. (ULg)
http://live.psu.edu/story/11331

Sedna
L'un des mystères de Sedna, la petite planète qui bat tous les records, est dissipé. On n'arrivait pas à comprendre comment, en l'absence de lune, elle pouvait avoir une période de rotation de plusieurs semaines. En fait, de nouvelles mesures montrent qu'elle tourne sur elle-même en une dizaine d'heures, ce qui est beaucoup plus raisonnable aux yeux des astronomes. (ULg)
http://cfa-www.harvard.edu/press/pr0510.html

Nouvelle première image d'une exoplanète
Des astronomes pensent avoir obtenu les premières images d'une exoplanète. Très grosse, et très loin de son soleil, elle est bien différente de la terre et des autres planètes de notre système solaire. On convient généralement qu'une planète se voit par la lumière réfléchie. Mais avec une température de 2000 K, la nouvelle venue émet son propre rayonnement... (ULg)


http://www.space.com/scienceastronomy/050401_first_extrasolarplanet_pic.html

Medusa Fossa
De curieuses formations observées par Mars Express seraient dues à l'action conjuguée du volcanisme et d'un impact météoritique en présence d'eau. (ULg)


http://space.com/scienceastronomy/050404_mars_slopes.html
21:41:08 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 19 - Evaluation : -0.16

Veuillez évaluer cet article :
10 


04 avril 2005

La collecte d'images par Cassini continue... pour notre plus grand plaisir !
Mimas occulte Janus
Mimas (400km de diamètre) passe devant la petite lune Janus (découverte par l'astronome français A. Dolfus) de seulement 180 km de diamètre.


La NASA nous fournit un petit film en gif de cette séquence de 37 images prises sur 20 minutes :
http://photojournal.jpl.nasa.gov/archive/PIA06221.gif
On aperçoit même le grand cratère Herschel de 130km de diamètre dans le centre de Mimas.
Image dans le visible prise le 5 Mars 2005 quand Cassini était à 1,8 millions de km de Saturne. (JP Martin)

Deux mini-satellites
Janus (180km) et Epimetheus (120km) sont "co-orbital" (partagent la même orbite) : la différence d'orbite n'est que de 50 km, moins que leur propre diamètre.
Leurs vitesses sont pratiquement égales et ainsi le plus bas et plus rapide dépasse lentement l'autre. Comme ils se rapprochent, ils échangent un peu de leur moment cinétique et ils changent donc de place de temps en temps.
Ils sont situés entre les anneaux F et G.
Cassini vient de photographier ces deux mini satellites. (JP Martin)
News : nouvelle photo de Epiméthée prise ce 30 mars à seulement 74.782 km du vaisseau spatial Cassini.

Pandora (84km) au bord de l'anneau F


http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA06618

Epimethée devant les anneaux
http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpegMod/PIA06615_modest.jpg

Rhéa (1530km) et Dioné (1130km)
Quelque nuances colorées sur Rhéa (deuxième plus gros satellite de saturne après Titan) et un système de fracture sur Dioné (4ème plus gros satellite).


http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA06609


http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA06611

Observations de Hyperion
Hyperion (226 km) est le plus gros satellite possédant une orbite chaotique.


http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA06608

La lune Dioné se tient au-dessus de la brumeuse Titan
Quand la science rejoint l'art ...


Image haute resolution à voir :
http://photojournal.jpl.nasa.gov/jpegMod/PIA06607_modest.jpg
20:39:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


Ciel profond et Canon EOS300D(2)
Canon EOS300D
TeleVue NP127 à F5.2 sur New Atlux
Filtre IDAS LPS
Alignement et somme dans Iris (pour changer)
45 images de 2 minutes à 800 ASA, dark, bias, pas de flat
pas de guidage
température de 10 degrés, pas de vent

Voici 3 extraits de l'image compositée (traitement: contraste et luminosité)
M81 et M82 (réduite, retraitée par Didier Keus - merci !)

M8182



M82 (taille originale)

M82



M81 (taille originale)

M81

17:42:32 - phenrotay - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


M64 The Black Eye Nebula
M64 photographiée depuis La Géronstère le 01/04/05 avec le CG11 à F/D 6,3. Assemblage en mode LRGB sous CCDSoft de 51 poses dans le rouge, 44 poses dans le vert, 49 poses dans le bleu et finalement 62 poses sans filtres pour la luminance. Toutes les poses élémentaires sont de 30 secondes en binning 2X2. J'ai utilisé la commande " >black " du logiciel IRIS pour égaliser le fond de ciel. La finition est faite sous PSP.

The Black Eye Nebula

10:21:30 - jlmairlot - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


03 avril 2005

Ciel profond avec Canon EOS300D
Quelques images prises à la Géronstère ce 1.4.2005
Température 7 degrés, beaucoup de rafales de vent, hélas

TeleVue NP127 avec réducteur de focale (F4.2)
Filtre IDAS LPS
Canon EOS300D non modifié
images de 2 minutes à 800 asa
pas de guidage

alignement et traitement (flat, dark, contraste, luminosité uniquement) dans AstroArt
Les images ci-dessous sont évidemment un extrait (les images complètes étant énormes) et ont été réduites pour l'affichage

M8182: 7 images

M8182



N4565: 14 images; pas mal d'objets du ciel profond apparaissent

NGC 4565



M65 (Leo Trio): 6 images

M65



Voici pour comparaison l'image de M8182 complète, mais réduite à 800x600 (au lieu de quelques 3000x2000)

M8182 complete





13:34:52 - phenrotay - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 6.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


02 avril 2005

Compte-rendu de la soirée du 1 avril
CA Y EST !!!!!! Elle est arrivée, on l'attendait depuis trois mois, la nuit qui allait enfin nous permettre de refaire de l'observation astro. C'est vers 20h00 que j'ai ouvert la barrière du terrain, je commençait à m'installer que Jean-Luc Mairlot me rejoignait. Un peu tôt me direz vous !?!

Oui, c'est vrai mais cela s'explique aisément par mon impatience d'enfin reprendre contact avec le ciel. Pierre Henrotay sera le suivant, Maurice Colot l'imitera quelques instants plus tard. Je guette déjà Saturne à ce moment. Elle ne tarde pas à me montrer bientôt le bout de son nez. Pierre nous quitte déjà, il avait sous-estimé la fraîcheur des températures. HLM et moi nous transformant en gardien de lunette astro pendant que Pierre rentre chez lui pour aller chercher un pull. Nous avons bien été tenté de vendre aux enchères sont matériel mais faute de clients nous n'en feront rien ;o) Pendant ce temps une dame bien sympathique prénommée Murielle nous rejoint.
D'entrée je lui fais découvrir Saturne. Elle est sidérée...quoi de plus normal lorsqu'on observe le ciel ! C'est alors parti pour une révision du bestiaire céleste. Je lui montre les Pléïades, d'abords au jumelles puis au télescope ensuite petite visite du côté de M81/82 puis je pointe M1. Il faudra attendre encore un peu pour profiter pleinement de la nébuleuse d'Orion, premier objet de la première lumière pour la lunette de Maurice.

Pierre est de retour avec la ferme intention d'utiliser son tout récent Canon 300D au foyer de sa lunette. JLM nous gratifie de ses désormais célèbres jurons qui accompagnent souvent la mise en œuvre de son matériel
:o) J'entame pour ma part un tour de la Grande Ourse Retour sur M81/82 ensuite M51 puis M97 et M108. M109 suit immédiatement ainsi que deux petites NGC : 3953 et 3917. J'arrêterai de tirer sur la queue L'Ourse avec M101.
Maurice est aux anges, sa nouvelle lunette semble le combler même si il a quelques difficultés à se réhabituer à la monture allemande. M13 et M92 sont au rendez-vous, JLM me demande si je vois la galaxie optiquement voisine de M13, ngc6207. La réponse est oui et il en profite un instant. Claudy est lui aussi de la partie avec son télescope. Une dame dont je ne connais pas le nom accompagnée de son petit Alexandre nous ont rejoint. Alexandre semble déjà bien reconnaître étoiles et constellations, je suis agréablement surpris. Murielle, quant à elle, commence à se rendre compte qu'il fait plutôt froid.
Les pauses photos de Pierre et JLM commencent à s'enchaîner. M65/66 et NGC3628 entre autre pour Pierre, M64 "black eye nebula" pour JLM, il s'y collera le reste de la nuit. Pas si simple l'imagerie ccd ! Je me balade du côté de la Chevelure de Bérénice puis rends visite à M3 aux frontières de la Chevelure, des Chiens de Chasse et du Bouvier. M3, les trois frontières célestes en quelque sorte. Je décide alors d'attaquer la vierge, Jean-Luc et moi sommes les derniers rescapés de la soirée. Jean-Luc vient confirmer mes observations pendant que la ccd travaille. J'ai ouvert la planche B1 de l'atlas de Tirion à la recherche d'un jalon. C'est qu'on se perd facilement dans la Vierge ! Je pars de Vindémiatrix en direction de ngc4762 4754, Ensuite M60 et M59. Je trouve ensuite le trio 4568, 4567 et 4564. Direction M58 puis M90 en passant par 4551, 4550 et M89. M87 sera ma dernière cible reconnue ensuite je me suis un peu emmêlé les pinceaux. Je change un peu de cap et pointe M58 amas globulaire près de alpha Coma Berenices et comme d'habitude je loupe lamentablement ngc5053 autre amas globulaire...parait-il. M53 est mon jalon pour M85, je lui rends visite puis me perds à nouveau dans la constellation de la Vierge. Je retournerai voir Jupiter très turbulente et terminerai avec M13 grossi 170 fois. Il est 3h20 du matin nous sommes samedi, je quitte Jean-Luc qui va passer le reste de la nuit sur l'esplanade. Sur le chemin du retour je repense à cette belle nuit bien remplie et me dis que je remettrais bien le couvert ce soir.
Jean-Marc Gillard
14:33:00 - Dominique - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 1 - Evaluation : 0.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


01 avril 2005

Bientôt le retour des navettes dans l'espace
Les procédures de lancement de la navette spatiale ont changé après l'accident de Columbia; Discovery (STS-114) doit décoller vers le 15 Mai 2005 avec une meilleure sécurité. Vous savez que le réservoir extérieur a été modifié afin qu'il ne pose plus (ou moins) de problème.
La décision la plus importante est d'avoir, au moment du décollage, une deuxième navette prête à voler au secours dans les 30 jours, en cas de problème en orbite; c'est le cas avec Discovery, la navette Atlantis sera prête. (JP Martin)


http://www.planetastronomy.com/astronews/astrn-2005/astronews-net-01apr05.htm#SPACE_SHUTTLE

Titan: une photo qui dérange !
En analysant très en détail les photos émises par Huygens à partir du sol de Titan, une image prouverait que la vie existe bien sur cette lune énigmatique de Saturne !!
Voici la photo qui est cependant contestée par beaucoup d'autres astronomes.


http://www.csdm.qc.ca/recit-adapt-scol/Coffre/coffre.htm

Ceinture de Kuiper
Les vénérables sondes Pioneer 10 et 11 se trouvent actuellement à plus de 70 fois la distance du soleil, bien au-delà des planètes principales. L'étude de leur mouvement indique une décélération anormale. L'explication la plus simple est que la ceinture de Kuiper est plus massive et plus proche que ce que l'on croyait. (ULg)


http://www.universetoday.com/am/publish/kuiper_belt_slowing_pioneer.html?3032005

Collisions de galaxies
Les ondes de choc produites par la collision des galaxies NGC4038 et 4039 ont été détectées grâce aux observations obtenues il y a quelques années déjà par le satellite infrarouge ISO. Ces ondes de choc compriment le gaz et seront donc probablement des zones de formation stellaire. (ULg)


http://www.esa.int/esaCP/SEM7SVRMD6E_index_0.html

Nouveau type de source gamma
Deux sources de rayons gamma récemment découvertes dans les régions centrales de la Voie Lactée avec le réseau HESS ne montrent aucun signe d'activité dans les autres domaines spectraux.
Peut-être s'agit-il d'une nouvelle classe d'objets.
http://www.sciam.com/article.cfm?chanID=sa003&articleID=0004C4D8-A1F5-1244-A1F583414B7F0000

Galaxie de la Grande Ourse
Le groupement d'étoiles récemment découvert dans la Grande Ourse est bien une galaxie. Contenant très peu de gaz, et montrant une densité stellaire très faible, cette galaxie "sphéroïdale naine", satellite de notre Voie Lactée, est la moins lumineuse connue à ce jour.
http://www.astronomy.com/asy/default.aspx?c=a&id=3013
22:25:33 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10