AstroGAS

22 mars 2011

Terres du ciel
Les données de l'observatoire spatial Kepler permettent d'estimer à deux milliards le nombre de planètes plus ou moins analogues à la nôtre dans la Voie Lactée.
http://www.space.com/11188-alien-earths-planets-sun-stars.html

Soupe primitive
Des échantillons qui n'avaient pas été analysés par Stanley Miller lors de ses expériences de 1958 sur les conditions de la Terre primitive ont été retrouvés. Ils montrent le rôle qu'ont pu tenir les volcans et le soufre dans la formation d'acides aminés et, peut-être, de la vie.
http://www.astrobiology.com/news/viewpr.html?pid=33055

Fin des poubelles spatiales ?
Pour éviter l'encombrement de satellites morts en orbite, certains proposent d'aller les réparer ou les recharger en carburant... ce n'est pas pour tout de suite, cependant.
http://www.aviationweek.com/aw/generic/story.jsp?id=news/awst/2011/03/21/AW_03_21_2011_p23-297586.xml&headline=An End To Space Trash?&channel=awst

Expansion
Une étude récente semble éliminer la possibilité d'un grand vide comme explication alternative à l'énergie sombre. L'analyse repose sur le suivi de céphéides dans 8 galaxies de la constellation de la Vierge, qui donnent une constante de Hubble précise à 3%.
http://hubblesite.org/newscenter/archive/releases/2011/08/

Etrange
Un Univers à 1 dimension ? C'est comme cela qu'aurait commencé le nôtre, si l'on en croit certains cosmologistes - pour rappel, des collègues à eux préfèrent plutôt une bonne dizaine de dimensions...
http://news.discovery.com/space/once-upon-a-time-the-universe-was-really-weird-110321.html
10:08:58 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 22 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


20 mars 2011

Mercure
La sonde Messenger vient d'entrer en orbite autour de Mercure, devenant ainsi son premier satellite artificiel.
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2011/mar/HQ_11-079_MESSENGER_Orbits.html

Pleine lune
La pleine lune de ce week-end est la plus grosse depuis 1993 par suite de coïncidences géométriques. Ces variations sont cependant à peine visibles à l'oeil puisqu'elles n'atteignent jamais 15%. Cette proximité renforce les marées.
http://www.space.com/11163-supermoon-biggest-full-moon-2011.html

Premiers trous noirs massifs
L'hypothèse de la formation des premiers trous noirs supermassifs au centre de gigantesques quasi-étoiles semble validée par des simulations numériques détaillées. Rapidement des trous noirs d'un millier de masses solaires se créent qui grossissent ensuite pour devenir les trous noirs supermassifs classiques que l'on connaît.
http://www.newscientist.com/article/mg20928043.800-giant-quasistars-spawned-early-black-holes.html

Titan
Nuages et sol détrempé : la sonde Cassini a livré des images montrant l'arrivée des pluies saisonnières dans les régions équatoriales de Titan. Rappelons que sur le gros satellite de Saturne le méthane remplace l'eau dans ces giboulées.
http://www.nasa.gov/mission_pages/cassini/whycassini/cassini20110317.html

New Horizons
La sonde express qui doit frôler Pluton en 2015 vient de traverser l'orbite d'Uranus. Aucune observation n'a été faite, la planète se trouvant bien trop loin.
http://www.space.com/11171-nasa-spacecraft-passes-uranus-orbit.html
23:59:14 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 54 - Evaluation : 5.11

Veuillez évaluer cet article :
10 


04 mars 2011

WISE
En panne de fluide cryogénique, le télescope spatial infrarouge WISE de la NASA a terminé sa brève carrière. Comme prévu, il a balayé l'entièreté du ciel une fois et demie et a pris près de deux millions d'images, découvrant entre autres de nombreux astéroïdes et quelques comètes.
http://www.space.com/10953-nasa-wise-telescope-photo.html2011-02-02

Astéroïdes
En une seule nuit, le 29 janvier, le télescope Pan-STARRS PS1 (Panoramic Survey Telescope and Rapid Response System) a découvert 19 astéroïdes, un nouveau record. Il s'agit de NEA (near-Earth asteroids), de gros cailloux qui peuvent s'approcher de notre planète.
http://www.space.com/9205-potentially-hazardous-asteroid-earth-4-million-miles.html

Portrait de la lune
Des centaines d'images prises par le LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) ont été assemblées pour composer un portrait géant de la lune (24000 pixels de côté).
http://www.skyandtelescope.com/news/116932598.html

PAMELA
L'expérience PAMELA (Payload for Antimatter Matter Exploration and Light-nuclei Astrophysics) à bord du satellite russe Resurs-DK1 suggère que les idées actuelles sur l'origine des rayons cosmiques sont erronées. Un lien existe peut-être avec des sursauts gamma tels que ceux récemment décelés dans la nébuleuse du Crabe.
http://www.space.com/11019-cosmic-rays-supernova-theory-challenged.html

Bêta Pic b
De nouvelles observations faites à l'ESO ont permis de mesurer des caractéristiques de la planète Bêta Pic b.
http://www.aanda.org/index.php?option=com_content&task=view&id=690&Itemid=277lang=en_GB.utf8%2C+en_GB.UT

Météorite d'Allende
L'étude d'inclusions de la célèbre météorite d'Allende indique qu'elles se sont formées très loin du Soleil à la naissance du système solaire, avant de s'en rapprocher et d'être incorporées dans de plus gros corps.
https://www.llnl.gov/news/newsreleases/2011/Mar/NR-11-03-02.html


Chimie cosmique
Les fullérènes, ces mini-balles d'atomes de carbone, se formeraient préférentiellement dans des environnements riches en hydrogène : ça tombe bien, c'est le plus commun dans l'Univers...
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=32909
11:33:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 28 - Evaluation : 6.86

Veuillez évaluer cet article :
10 


20 février 2011

Arpentage cosmique
La résolution spatiale du Very Long Baseline Array (VLBA) a permis de tripler la précision des distances cosmiques, promettant ainsi d'importantes avancées en astrophysique.
http://www.nrao.edu/pr/2011/vlbameasures/

Vibrations célestes
Non content de découvrir des milliers de planètes, le télescope spatial Kepler révèle les oscillations d'un nombre record d'étoiles. L'étude de ces ondes, l'astroséismologie, permet de mieux comprendre la structure et l'évolution des étoiles.
http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-12507032

Disques protoplanétaires
Le nouvel instrument d'optique adaptative HiCIAO installé au télescope Subaru a permis d'explorer les disques de poussières entourant deux étoiles jeunes. La structure des disques suggère la formation de planètes.
http://www.subarutelescope.org/Pressrelease/index_2011.html#110217
20:16:25 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 49 - Evaluation : 3.49

Veuillez évaluer cet article :
10 


18 février 2011

Matière noire
Le télescope spatial Herschel de l'ESA a découvert une population de galaxies enveloppées de poussières et qui ne semblent pas demander beaucoup de "matière noire" pour former des étoiles en abondance. Il semble qu'une masse totale de quelques centaines de milliards de soleils soit idéale pour la formation stellaire et le développement d'une galaxie.
http://www.esa.int/esaSC/SEMRQ3PT1KG_index_0.html

Fontaine céleste
Certaines étoiles jeunes produisent un rayonnement "maser", càd comme le laser mais dans les micro-ondes. Un rare cas de "fontaine céleste" a été trouvé par ce moyen : le rayonnement émis correspond à la signature de l'eau, voyageant à grande vitesse.
http://www.cosmosmagazine.com/news/4051/rare-stellar-water-fountain-discovered

Folklore spatial
Bientôt de la bière sur l'ISS ? Des Australiens ont brassé une cuvée spéciale, il s'agit d'une bière plate (pour éviter les renvois) et au goût fort...
http://www.abc.net.au/local/stories/2011/02/16/3140547.htm

M31
L'étude du mouvement d'étoiles de la galaxie d'Andromède a mis en évidence un "disque épais" analogue à celui de notre Galaxie et superposé au "disque mince", bien visible, qui entoure le bulbe de la spirale. L'étude du disque épais de la Voie Lactée est rendue difficile par l'absorption interstellaire. Les astronomes peuvent donc se tourner vers Andromède pour analyser cet élément important de la structure et de l'évolution des galaxies.
http://newsroom.ucla.edu/portal/ucla/astronomers-isolate-a-thick-disc-192270.aspx

Stardust
Les images de la comète Tempel 1 montrent le cratère de 150 m de diamètre produit par la mission Deep Impact en 2005. Ses caractéristiques permettent de déduire des informations sur la nature du sol. L'érosion de la comète par vaporisation est visible en certains endroits de la comète. Ainsi, des falaises ont progressé de plusieurs dizaines de mètres en cinq ans.
http://www.nasa.gov/mission_pages/stardust/multimedia/gallery-index.html
http://stardustnext.jpl.nasa.gov/
http://www.jpl.nasa.gov/mobile/news/index.cfm?release=2011-056

Tyche, le retour
Telle le monstre du Loch Ness, la méga-planète lointaine qui ferait tomber les comètes vers le Soleil est de retour dans les médias. Peu d'astronomes sont convaincus par les arguments avancés.
http://www.space.com/10863-mystery-planet-tyche-debate.html

Némésis, le retour
Némésis, soeur de Tyche, et responsable des mêmes effets sur les comètes, connaît un nouvel avatar. Quelques étoiles naines ont été identifiées qui pourraient se rapprocher du Soleil dans les prochains milliards d'années.
http://www.space.com/10869-nemesis-dwarf-stars-collide-solar-system.html
10:46:37 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 22 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


10 février 2011

Tempel 1
Petit cocoricooo
La comète périodique Tempel 1 a été retrouvée par le télescope liégeois TRAPPIST après sa conjonction solaire. Le 14 février, la comète sera visitée par la sonde spatiale Stardust-Next qui, il y a plusieurs années, avait récolté des grains de poussière dans la queue de la comète Wild 2. Tempel 1 avait été l'objet de l'expérience Deep Impact en 2005. (ULg)
http://arachnos.astro.ulg.ac.be/Sci/Trappist/Trappist_main/News.html#new5

STEREO
Les observatoires solaires STEREO de la NASA ont atteint des positions symétriques qui leur permettent d'observer en continu l'entièreté de l'astre du jour.
http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2011/06feb_fullsun/

Frôlement
Un petit astéroïde (1.3m de diamètre) a frôlé la Terre vendredi à moins de 5500 km, soit moins d'un rayon terrestre. Pas de panique : un tel visiteur n'aurait pas causé de dégats s'il avait malencontreusement décidé d'une collision...
http://www.space.com/10778-tiny-asteroid-passes-earth.html

Cassiopeia A
Les observations X faites au moyen du télescope spatial Chandra révèlent une baisse rapide de la température de l'étoile à neutrons issue de la supernova Cas A. Les astronomes expliquent cela par une transition progressive du coeur de l'astre vers un état superfluide. Cette transition s'accompagne de l'émission de neutrinos qui emportent une grande quantité d'énergie. (ULg)
http://www.sciencenews.org/view/generic/id/69541/title/Supernova_to_superfluid

WISE
Le télescope spatial infrarouge WISE a terminé son recensement du système solaire (NEOWISE) avec dans sa besace 20 nouvelles comètes, plus de 33.000 astéroïdes de la ceinture principale entre Mars et Jupiter, ainsi que 134 NEO (near-Earth objects).
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2011/jan/HQ_11-029_NEOWISE.html

Où est Saturne ?
Il n'est pas toujours évident de connaître les orbites avec grande précision - certes, la mécanique céleste est connue, mais tenir compte de toutes les influences gravifiques dans le Système solaire, de la plus grande planète au plus petit caillou, n'est pas évident. Grâce à la sonde Cassini, les astronomes peuvent maintenant prédire pour des décennies la position de Saturne à quelques kilomètres près !
http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=saturn-location

Aurores
Les satellites européens Cluster ont volé à travers la zone d'accélération des particules responsables des aurores, ce qui permet de mieux en comprendre le mécanisme.
http://www.esa.int/esaSC/SEMLA6Y1LJG_index_0.html
12:20:44 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 39 - Evaluation : 4.95

Veuillez évaluer cet article :
10 


26 janvier 2011

Planètes enflées
Certaines exoplanètes très proches de leur étoile semblaient anormalement grosses. Si leurs couches extérieures sont portées à plus de 1500 K, des éléments comme le sodium et le potassium sont ionisés. Les interactions entre vents et champs magnétiques engendrent des courants électriques jusqu'au coeur de la planète qui l'échauffent par effet Joule et la font enfler. (ULg)
http://news.sciencemag.org/sciencenow/2011/01/scienceshot-oversized-exoplanets.html?ref=hp

Gliese 581
Le système planétaire de la petite étoile rouge Gliese 581 fait toujours l'objet de l'attention des astronomes. Un nouvel examen exhaustif des observations disponibles n'a pu confirmer que la présence de quatre planètes, avec une très faible possibilité pour une cinquième, 581e, et pas de 581g.
http://arxiv.org/abs/1101.0800

Soleil moins lumineux
On reçoit moins d'énergie du Soleil qu'on ne le pense : en effet, un problème de calibration aurait été détecté - la constante solaire serait 5 watt plus bas que prévu.
En parallèle, d'autres essaient de voir comment diminuer l'ensoleillement de la Terre, pour contrecarrer les effets du réchauffement climatique - avec quelles conséquences ? certains essaient de le comprendre. (ULg)
http://physicsworld.com/cws/article/news/44869
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=32559

Réchauffement
Une nouvelle analyse de l'albédo terrestre au cours des trente dernières années conclut que la perte de réflectivité de l'hémisphère nord par suite de la régression des neiges et glaces marines est le double de ce que prévoyaient les meilleurs modèles climatiques. Cela suggère que le réchauffement de l'Arctique pourrait être sous-estimé.
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=32551


Anniversaires
Le rover Opportunity entame sa huitième année d'exploration martienne alors que sa mission originale n'était que de trois mois.
Beaucoup plus loin de nous, la sonde Voyager 2 poursuit son chemin aux confins du système solaire, 25 ans après son survol d'Uranus. (ULg)
http://www.universetoday.com/82784/7-years-of-opportunity-on-mars-and-a-science-bonanza/
http://www.universetoday.com/82781/voyager-2-at-uranus-25-years-ago-today/

Un soubresaut de la fusion froide
Quelques jours après les astrologues, au tour des alchimistes de nous faire rire.
http://news.discovery.com/tech/cold-fusion-claims-resurface.html#mkcpgn=rssnws1

Bételgeuse
Et non, l'étoile géante d'Orion n'explosera pas en 2012, n'en déplaise aux tripoteurs du calendrier maya.
http://www.universetoday.com/wp-content/uploads/2010/07/Betelgeuse.jpg

21:48:02 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 30 - Evaluation : 6.33

Veuillez évaluer cet article :
10 


16 janvier 2011

M87
Le trou noir supermassif au centre de la galaxie M87 pourrait peser pas loin de 7 milliards de soleils selon une récente étude des mouvements des étoiles.
http://arxiv4.library.cornell.edu/abs/1101.1954

Chiralité
Des processus à l'origine de la chiralité rencontrée dans le vivant peuvent se produire dans l'espace. Des expériences réalisées avec un synchrotron montrent que des molécules simples exposées à un rayonnement polarisé peuvent donner naissance à des acides aminés avec un léger déséquilibre des abondances des formes énantiomères.
http://physicsworld.com/cws/article/news/44795

Le Crabe pâlit
La stabilité du pulsar de la nébuleuse du Crabe est de plus en plus infirmée. Non content de hoquets successifs, il montre un déclin régulier de son émission X depuis 2008.
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2011-01/lsu-pdc011311.php
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=48124

Noir c'est noir
On essaie toujours d'améliorer la détection de l'énergie noire et de la matière noire. Cette semaine, les américains présentent une nouvelle technique pour mesurer avec préciser l'éclat des supernovae (donc arpenter l'Univers - et trouver la trace de l'énergie sombre) ainsi qu'une série d'observations de lentilles gravitationnelles (les choses inattendues étant supposées liées à la matière noire). Le même effet de lentille semble avoir fortement affecté les calculs de la densité de galaxies au début de l'Univers : notre vision des débuts devrait en être modifiée.
http://www.cfa.harvard.edu/news/2011/pr201104.html
http://www.space.com/10616-dark-matter-map-created-big-galaxies.html
http://www.cosmosmagazine.com/news/3959/cosmic-hall-mirrors-disorts-galaxy-counts

Chaud, plus chaud encore ?
Une analyse du climat ancien de la Terre suggère un réchauffement encore plus catastrophique que prévu...
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=32492
22:55:21 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 38 - Evaluation : 8.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


06 janvier 2011

La valeur n'attend pas...
Une fillette de 10 ans, astronome amateur, a découvert une supernova dans UGC 3378 : c'est la plus jeune personne à le faire! (ULg)
http://www.space.com/scienceastronomy/ten-year-old-discovers-supernova-110104.html

Viking, le retour
Une réanalyse des données Viking (tenant compte de la détection de perchlorates dans le sol) indique que la sonde aurait bien détecté des composés organiques il y a 30 ans... (ULg)
http://news.discovery.com/space/viking-mars-organics-experiment.html

Étoile primordiale
Les astronomes ont identifié les vestiges d'une étoile massive qui semble avoir été faite exclusivement d'hydrogène et d'hélium. Cette étoile a dû se former à la fin du "Dark Age" lorsque l'univers ne contenait encore aucun élément lourd. (ULg)
http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-12120430

Galaxies actives
On pense souvent que l'activité du trou noir central des galaxies actives est due à une collision entre la galaxie-hôte et une voisine. Une étude statistique comparant galaxies actives et non actives a montré qu'elles ne subissaient pas plus de collisions (au moins dans les 8 derniers milliards d'années) : la question de l'origine exacte de l'activité du noyau reste donc ouverte. (ULg)
http://sci.esa.int/science-e/www/object/index.cfm?fobjectid=48170

Tectonique martienne
Les environs du volcan martien Olympus Mons montrent des signes pouvant s'interpréter par une activité tectonique récente. Des caractéristiques du champ magnétique superficiel et la fracture géante de Valles Marineris plaidaient déjà en faveur de cette hypothèse.
http://www.space.com/scienceastronomy/mars-plate-tectonics-recent-past-110103.html
11:32:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 65 - Evaluation : 4.11

Veuillez évaluer cet article :
10 


31 décembre 2010

Saturne
La tempête qui se développe sur Saturne depuis quelques semaines a été photographiée par la sonde Cassini. Elle pourrait donner naissance à l'une des rares "Grandes Taches Blanches" faisant le pendant de la Grande Tache Rouge de Jupiter.
http://www.skyandtelescope.com/observing/home/112507364.html

Gliese 581d
La planète voisine de (probablement) feue Gliese 581g se trouve peut-être elle-même dans la zone "habitable" du système. Une composition atmosphérique ad hoc lui permettrait d'avoir de l'eau liquide.
http://www.space.com/scienceastronomy/alien-planet-gliese-581d-maybe-habitable-101220.html

Comète Elenin
Cette comète découverte au début du mois pourrait être visible à l'oeil nu à la fin de l'été.
http://www.skyandtelescope.com/community/skyblog/observingblog/112431829.html

Visites cométaires
Il semble que la sonde qui avait visité la comète Wild 2 en 2004 contienne encore suffisamment de carburant pour mener à bien son rendez-vous avec la comète Tempel 1 en février. Cette comète avait été l'objet de l'expérience Deep Impact en 2005. La sonde Deep-Impact-Epoxi a ensuite exploré la comète Hartley 2.
http://www.spaceflightnow.com/news/n1012/23stardustnext/

Le Brésil à l'ESO
Le Brésil devrait bientôt devenir le premier membre non européen de l'ESO (European Southern Observatory).
http://www.eso.org/public/news/eso1050/

ChaMP
Les observations menées au moyen du télescope spatial X Chandra dans le cadre du projet ChaMP (Chandra Multiwavelength Project) ont révélé la proportion des trous noirs supermassifs actifs parmi les galaxies relativement proches. Cette fraction dépend de la masse des galaxies, les plus grosses ayant plus de chances de contenir un noyau actif. Cette étude montre aussi que le taux d'activité ne dépend pas actuellement de l'appartenance de la galaxie à un amas, et qu'il était plus grand dans l'univers jeune.
http://www.chandra.harvard.edu/press/10_releases/press_122010.html

Étoiles massives
Les étoiles les plus massives pourraient ne pas se former nécessairement dans de gros amas mais à peu près n'importe où, y compris isolément. C'est ce qu'il ressort de l'étude de l'environnement de 8 étoiles massives du Grand Nuage de Magellan avec le télescope spatial Hubble.
http://ns.umich.edu/htdocs/releases/story.php?id=8180
11:17:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 20 - Evaluation : -0.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


25 octobre 2010

Planète en sursis
La mesure des transits de la planète OGLE-TR-113b montrent qu'elle tourne de plus en plus vite autour de l'étoile. Elle s'en rapproche inexorablement et sera déchiquetée par les forces de marée dans un ou deux millions d'années. (ULg)
http://www.newscientist.com/article/mg20827825.900-grisly-death-forecast-for-planet-found-spiralling-into-star.html

Exit Gliese 581g
Gliese 581g, l'exoplanète aux conditions propices à la vie, n'existe pas. Moins de deux semaines après l'annonce très médiatisée de sa découverte par une équipe américaine, la réalité de ce monde à peine trois fois plus massif que notre planète est contredite par de nouvelles données. (ULg)
http://www.cieletespace.fr/node/6095

Magnétar caché
Les observations faites avec les observatoires spatiaux Chandra, Swift, Rossi, Fermi et XMM-Newton révèlent que SGR 0418+5729, une étoile à neutrons apparemment dotée d'un champ magnétique normal, émet des bouffées de rayons X et gamma, une caractéristique des magnétars qui sont pourtant connus pour leurs champs extrêmes. Le champ interne de SGR 0418+5729 est probablement très intense mais on ne comprend pas encore très bien ce déséquilibre entre les champs interne et externe. (ULg)
http://chandra.harvard.edu/photo/2010/sgr0418/
16:06:40 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 66 - Evaluation : 8.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


Venus
La température de coulées de lave observées par la sonde Magellan dans les années 90 pourrait indiquer qu'elles sont très récentes. La sonde Pioneer Venus les avait cependant déjà observées en 1978. Quant à la sonde Venus Express, son orbite ne lui permet pas d'observer la région en question.
http://www.sciencenews.org/view/generic/id/64597/title/Venus%2C_erupting%3F

HR 7162
La présence d'une planète géante dans le système double de HR 7162 oblige les astronomes à revoir leurs théories sur la formation de ces planètes.
http://tnstatenewsroom.com/2010/10/tsu-astronomers-discover-a-planet-with-two-suns-challenging-the-understanding-of-planet-formation/
16:04:29 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 64 - Evaluation : 7.59

Veuillez évaluer cet article :
10 


21 octobre 2010

Galaxie lointaine
On a pu déterminer la distance de la galaxie la plus éloignée jamais observée en utilisant le télescope VLT de l’ESO. La faible lueur de la galaxie a été émise alors que l’univers avait à peine 600 millions d'années (redshift de 8,6). Il s’agit des premières observations confirmées d’une galaxie dont la lumière dissipe l’opaque brouillard d’hydrogène qui emplissait le cosmos dans les premiers temps de l’univers. (ULg)
http://www.eso.org/public/france/news/eso1041/

Orionides
L'essaim de météorites des Orionides, associé à la comète de Halley, devrait montrer une activité relativement forte dans les jours qui viennent. Depuis 2006, et pour la dernière fois cette année, notre planète croise le chemin des poussières éjectées par la comète en 1401 et 12 avant notre ère. Il ne faut cependant pas s'attendre à une pluie d'étoiles filantes. (ULg)
http://www.cbat.eps.harvard.edu/index.html

Comète 238P/READ
Les observations faites avec le télescope Keck I montrent que l'activité de cette astre a repris, confirmant sa nature intrinsèque. C'est ainsi la deuxième comète de la ceinture principale (MBC) avec 133P/Elst-Pizarro a être confirmée. (ULg)
http://www.cbat.eps.harvard.edu/index.html

Comète 103P/Hartley 2
La comète est maintenant au plus près de nous. Bientôt la Lune empêchera de la voir, si les nuages ne s'en chargent pas déjà. (ULg)
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2010-339&rn=news.xml&rst=2774

Upsilon Andromedae b
La planète géante tournant autour d'Upsilon And présente toujours la même face vers l'étoile. La température y est très élevée en raison de l'orbite très serrée. Les astronomes ont découvert à leur grande surprise qu'un point de l'hémisphère opposé était encore plus chaud. On ne comprend pas encore la raison de ce transfert de chaleur. (ULg)
http://www.space.com/scienceastronomy/alien-planet-weird-hot-spot-101019.html

12:56:17 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 95 - Evaluation : 4.09

Veuillez évaluer cet article :
10 


26 septembre 2010

Billard cosmique
L'évolution des planètes géantes du système solaire n'a pas été de tout repos. De nouvelles simulations la montrent plus chaotique qu'on ne le pensait. La rapide migration de Jupiter et Saturne pourrait s'expliquer par l'interaction avec une planète telle que Neptune ou Uranus qui, après avoir été amenée vers le Soleil par Saturne, aurait été projetée vers l'extérieur par Jupiter. (ULg)
http://arxiv.org/abs/1009.1521

Champ magnétique intergalactique
L'observation par le satellite X Fermi des jets émis par les trous noirs supermassifs a permis de déceler un champ magnétique intergalactique de très faible intensité. Baignant tout l'univers ce champ pourrait être une relique du Big Bang ou ... être produit par ces mêmes jets qui ont conduit à sa détection. (ULg)
http://news.sciencemag.org/sciencenow/2010/09/primordial-magnetic-field-may-pe.html

Ceinture de Kuiper
Les astronomes ont modélisé le disque de poussières entourant le système solaire et engendré par la ceinture de Kuiper. On peut ainsi juger de l'aspect que notre système aurait pour un observateur extérieur et suivre son évolution au cours du temps. Il faudra cependant ajouter les autres astéroïdes pour tenir compte de toutes les sources de poussières et obtenir des modèles plus réalistes. (ULg)
http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/dust-model.html

Cocons lumineux
L'observatoire spatial Spitzer a permis de détecter de grosses poussières au coeur de nuages interstellaires denses, ces cocons où doivent se former étoiles et planètes. La taille des poussières dépendrait du degré de développement de ces cocons. Ces observations fournissent un nouveau moyen d'étude des zones de formation stellaire. (ULg)
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2010-311

Rayons cosmiques
Les structures en arc de l'amas de galaxies CIZA J2242.8+5301 observées en radio témoignent des ondes de choc engendrées par la collision d'amas. Les simulations numériques indiquent que ces ondes peuvent accélérer des particules à de très grandes vitesses et confirment les collisions d'amas comme sources importantes de rayons cosmiques de très hautes énergies.
http://www.space.com/scienceastronomy/galaxy-clusters-collide-cosmic-rays-100923.html

Vénus
Le vortex double du pôle sud de Vénus a disparu et n'était donc pas une structure stable.
http://www.europlanet-eu.org/outreach/index.php?option=com_content&task=view&id=306&Itemid=1
Malgré les grandes différences existant entre l'atmosphère de la Terre et celle de Vénus, les éclairs qui s'y produisent présentent de grandes similarités.
http://www.europlanet-eu.org/outreach/index.php?option=com_content&task=view&id=307&Itemid=1

Mercure
Comme la Lune, Mercure est affublée d'une queue, un panache de gaz extrêmement ténu s'étendant sur des millions de kilomètres et invisible à l'oeil nu. Les images prises par les sondes STEREO donnent de nouvelles indications sur cette queue et confirment que le sodium n'en est pas le composant principal. La sonde Messenger avait quant à elle détecté d'autres queues plus petites constituées de gaz divers. (ULg)
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2010-09/bumc-mft092210.php

Météorite martienne
Opportunity a rencontré sur son chemin un rocher isolé qui pourrait bien être une météorite, la cinquième de sa mission.
http://news.discovery.com/space/mars-rover-spies-a-possible-meteorite.html

Conjonctions
Équinoxe, pleine lune, conjonction Uranus-Jupiter, opposition d'Uranus et, forcément, de Jupiter, le tout en un mouchoir de poche, voilà de belles coïncidences célestes, mais aussi de la matière pour astrologues, jardiniers lunaires et charlatans de tout poil.
http://www2.saf-lastronomie.com/cielactu.htm
14:40:53 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 15 - Evaluation : 6.33

Veuillez évaluer cet article :
10 


29 août 2010

Extinction
Les géologues ont pu confirmer que le cratère Boltysch en Ukraine s'est formé quelques milliers d'années avant celui de Chicxulub, responsable présumé de l'extinction KT. Cela relance l'hypothèse selon laquelle la Terre aurait traversé une période de bombardement intense et que l'extinction serait due à une série d'impacts. D'autres cratères comme le Silverpit en Mer du Nord semblent avoir été créés à ce moment.
http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-11112417

Kepler 9
Les transits de deux planètes de la taille de Saturne sont confirmés autour de l'étoile Kepler 9. Les astronomes soupçonnent les transits d'une troisième planète, plus petite. Parmi le premier lot de 700 systèmes planétaires suspectés par Kepler, six semblent montrer les transits de plusieurs planètes.
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2010/aug/HQ_10-197_Kepler_Results.html

HD 49933
L'étude des vibrations de l'étoile HD 49933 a permis de révéler un cycle magnétique analogue à celui du Soleil.
http://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=117554


Particule mystérieuse
La désintégration de certains éléments radioactifs semble montrer une périodicité liée à la rotation du Soleil. Si l'influence des neutrinos solaires paraît exclue, une particule encore inconnue émise par notre étoile en est peut-être la cause.
http://news.stanford.edu/news/2010/august/sun-082310.html

El Niño
Une étude de la NASA et de la NOAA montre qu'une variété relativement nouvelle d'El Niño semble se développer de plus en plus souvent et avec de plus en plus de vigueur. Ses eaux les plus chaudes sont à l'équateur au centre du Pacifique plutôt qu'à l'est. Ces modifications sont probablement liées au changement global et interfèrent avec les prévisions climatiques à long terme.
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2010-277&cid=release_2010-277&msource=nino20100825&tr=y&auid=6878202

Paires d'astéroïdes
L'étude de l'orbite et de la nature des astéroïdes confirme une théorie prédisant qu'après une rupture, les deux fragments ne peuvent rester liés si l'un est plus petit que 60 % de l'autre. On connaît ainsi 35 paires d'astéroïdes suivant des orbites divergentes à partir d'une origine commune datant de moins d'un million d'années. La fracture peut résulter d'une rotation rapide induite par le rayonnement solaire.
http://www.colorado.edu/news/r/11335e94d14fe23de65b3cbbabd145dc.html

Trous noirs supermassifs
Des simulations numériques montrent que les trous noirs supermassifs se sont développés bien plus vite que les galaxies dans les premiers temps de l'univers. Ils se sont formés par collisions de protogalaxies massives. Ceci va à l'encontre de la théorie d'une évolution parallèle entre galaxies et trous noirs centraux.
http://www.space.com/scienceastronomy/monster-black-holes-galaxy-collisions-100825.html

22:22:46 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 71 - Evaluation : 2.13

Veuillez évaluer cet article :
10 


Page suivante : 1|2|3|4|5|6|7|8|9|10|11|12|13|14|15|16|17|18