AstroGAS

24 May 2004

Rotation de Jupiter
Quatre images du 16/05/04 depuis Sarolay. But: mettre en évidence la rotation de Jupiter.
Il est à déplorer que les deux premières images soient mauvaises. La cause : la turbulence.
Aucun paramètre de prise de vue n'ayant changé entre les poses. Les images ont été faites
respectivement à 21h12 , 21h23 , 21h30 et 21h47 TU.

Rotation Jupiter

12:34:36 - Jean Marc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 7 - Evaluation : 2.43

Veuillez évaluer cet article :
10 


Faut pas gâcher !
Des chercheurs travaillant pour le compte de la Nasa essayent actuellement de développer une nouvelle façon de produire de l’énergie. L’idée serait de créer de l’électricité à partir d’un matériau qui promet d’être abondamment produit lors d’un voyage vers Mars : les matières fécales !
http://www.cidehom.com/article.php?_a_id=790


Devinez l’âge de l’astéroïde
La majorité des météorites qui tombent sur Terre, les chondrites, seraient des morceaux d’astéroïdes issus de la ceinture principale, située entre Mars et Jupiter. Même si de nombreux éléments permettent d’établir ce lien, une énigme demeure : les couleurs des chondrites ne correspondent pas à celles des astéroïdes. L’équipe de Robert Jedicke, de l’Institut d’astronomie d’Hawaii, a mis au point une estimation de l’âge de l’astéroïde en fonction de sa couleur qui permettrait d’expliquer cette différence avec les chondrites.
Après avoir étudié la couleur de plus de 100.000 astéroïdes âgés de 6 millions à 3 milliards d’années, grâce au Sloan Digital Sky Survey, Jedicke et ses collègues ont pu calculer une sorte de ‘’taux d’érosion’’ et estimer à quelle vitesse s’altérait la couleur des astéroïdes. Cette corrélation entre l’âge et la couleur des astéroïdes correspond au décalage observé avec la couleur des chondrites, expliquent les chercheurs dans la revue Nature du 20 mai.




L'univers accélère : nouvelle confirmation
L’univers est bien en expansion et son rythme s’accélère, affirme l’astrophysicien britannique Steve Allen qui, avec son équipe, affirme avoir trouvé une nouvelle preuve du phénomène. Pour cela, Allen et ses collègues ont étudié 26 amas de galaxies situés à plusieurs milliards d’années lumière grâce au télescope spatial à rayons X Chandra (NASA).
Ils ont évalué la distance de ces amas en fonction de l’intensité de leurs rayons X et ont comparé leurs résultats avec les distances obtenues en cas d’expansion à vitesse constante.
Conclusion : l’univers accélère. La responsable de cette expansion rapide serait l’énergie noire, tout aussi mystérieuse que sa cousine la matière noire. Le destin de l’univers –poursuite de l’expansion ou effondrement- dépendrait de la densité de cette énergie.
08:22:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 82 - Evaluation : 8.39

Veuillez évaluer cet article :
10