AstroGAS

31 May 2007

M13 au CN212
Bonjour à tous,

Pour casser le temps mort lié à la météo, voici un cliché du plus célèbre amas globulaire du ciel boréal, celui de la constelllation d'Hercule (M13). Cette photo prise ce mardi 29 mai 2007 à l'aide du Canon 300D au foyer du CN212 en configuration Newton est le résultat d'une addition de 5 prises de 3 minutes (corrections noir et PLU incluses).

Objet facile s'il en est, le but était de tester la qualité du correcteur de coma de chez Televue, le fameux PARACORR, au foyer du CN212 en configuration Newton ouvert à f4. J'étais en effet assez déçu du correcteur TAKAHASHI livré d'origine avec l'instrument (cfr le cliché des Pléiades dans la note du 10 novembre 2005, optique qui ne corrige que très partiellement la coma sur le format d'un APN classique (voir les bords du cliché de M45).

Il s'avère que le PARACORR s'affranchit particulièrement bien de sa mission, en ne dégradant pratiquement pas le piqué des étoiles au centre du champ, comme cela semble être le cas pour des correcteurs de type ROSS basés sur des doublets optiques qui induisent une aberration de sphéricité appréciable. Pour ce qui concerne le vignettage, il ne dépasse pas 15% et se corrige aisément à l'aide d'une bonne PLU.

M13 au Canon 300D



Cliquez ici pour l'image en vraie grandeur.

A+,

Alain SCHMITZ
12:35:57 - schmitz a - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 28 - Evaluation : 2.64

Veuillez évaluer cet article :
10 


30 May 2007

Cris avant la tempête
Avant une éjection de masse coronale, les éruptions les plus violentes du Soleil, il se prduit une émission radio particulière : notre étoile "crie" avant de se fâcher...
http://www.esa.int/esaSC/SEMOPF9RR1F_index_0.html

Exoplanètes
Les 28 exoplanètes découvertes au cours de l'année écoulée par l'équipe anglo-australo-américaine spécialiste de la chose ont été présentées durant la conférence de l'American Astronomical Society. Cela conduit à un total de 237 exoplanètes connues, aucune d'elles n'étant susceptible d'abriter la vie.
http://www.berkeley.edu/news/media/releases/2007/05/29_exoplanets.shtml

Exoplanètes, bis
Contrairement aux idées reçues, des planètes en orbite autour d'étoiles naines rouges pourraient abriter la vie. Une atmosphère, un champ magnétique et une rotation synchronisée avec l'orbite pourraient protéger certaines régions des rayons X et des éruptions stellaires.
http://www.nature.com/news/2007/070528/full/070528-1.html

Amas de galaxies
Une étude fouillée d'amas et superamas de galaxies montre une activité surprenante dans les galaxies situées loin des centres, dans les banlieues. Trous noirs supermassifs et intense formation stellaire n'y sont pas rares.
http://www.news.ucdavis.edu/search/news_detail.lasso?id=8186

LH54-425
Les observations du satellite FUSE ont permis de décrire en détail l'interaction entre deux étoiles très massives en orbite serrée, en particulier la collision entre les vents émis par les deux astres.
http://www.nasa.gov/centers/goddard/news/topstory/2007/fuse_titans.html

Galaxies naines
Le télescope spatial infrarouge Spitzer a permis la découverte d'une quantité surprenante de galaxies naines dans l'amas de Coma.
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2007-05/nsfc-snt052407.php

Planètes isolées
Les interactions dans les systèmes planétaires devraient conduire à l'éjection d'une forte proportion de planètes. L'espace interstellaire devrait donc regorger de ces mondes isolés. Cela expliquerait aussi les fortes excentricités observées dans les orbites des exoplanètes.
http://sciencenow.sciencemag.org/cgi/content/full/2007/529/2

Neutrinos solaires
Un nouveau détecteur commence à prendre des données.
Le détecteur Borexino au Laboratori Nazionali del Gran Sasso est maintenant complètement opérationnel. Ce détecteur, dont le seuil de détection est de 250 keV, permettra l'observation directe des neutrinos solaires émis à 862 keV par le Beryllium-7. Le détecteur est un scintillateur liqude de masse utile 300 tonnes, équippé de 2200 photomultiplicateurs, permettant de détecter les diffusions de neutrinos sur des électrons. Ses résultats devraient permettre de confirmer les phénomène d'oscillation de neutrinos électroniques en d'autres saveurs, et d'affiner notre connaissance du mécanisme de mélange.
Borexino pourra également être utilisé pour l'observation d'antineutrinos en provenance de supernovae, ou produits dans les gerbes de rayons cosmiques.
http://borex.lngs.infn.it/
19:01:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 8 - Evaluation : -0.88

Veuillez évaluer cet article :
10 


27 May 2007

Eau sur Mars (suite)
La détection de concentrations élevées de silice par le rover Spirit est sans doute la meilleure preuve que Mars possédait beaucoup plus d'eau dans le passé.
Une des six roues du rover est bloquée, et c'est dans la trace qu'elle laisse sur le sol que le rover trouve certains des échantillons les plus intéressants. (ULG)


http://www.nasa.gov/mission_pages/mer/mer-20070521.html

Mini-extinction
Un événement semblable à celui qui a provoqué l'extinction des dinosaures se serait produit à plus petite échelle il y a 13.000 ans. Un corps céleste de 5 km de diamètre aurait explosé au-dessus de l'Amérique du Nord conduisant à l'extinction des mammouths et autres mastodontes, ainsi qu'à la disparition des premières civilisations de l'âge de la pierre dans la région. La vague de froid aurait aussi affecté l'Europe et l'Asie. (ULG)
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/6676461.stm

Satellites d'Uranus
La première occultation d'un satellite d'Uranus par un autre a été observée. Cet événement très rare est l'occasion de mesurer certaines caractéristiques de ces lunes lointaines. (ULG)
http://space.newscientist.com/article/dn11891-uranus-moons-seen-overtaking-each-other-for-first-time.html

Gaz carbonique
L'Océan Austral, qui entoure l'Antarctique, est saturé en gaz carbonique et est devenu incapable d'en absorber plus. Cela n'arrange évidemment pas nos problèmes. (ULG)
http://www.planetark.com/dailynewsstory.cfm/newsid/41988/story.htm

Peser les trous noirs
Une nouvelle méthode permettant d'estimer la masse des trous noirs a été testée sur quelques systèmes. Ainsi, le trou noir de CygnusX-1 a été mesuré à 8,7 masses solaires et celui d'une source X de la galaxie NGC 5408 à 2000 masses solaires. Cette dernière mesure est l'une des meilleures indications sur l'existence des trous noirs intermédiaires qui font la jonction entre les trous noirs supermassifs et les stellaires. Cette méthode suggérée en 1998 fait appel aux oscillations quasi-périodiques observées en rayons X. (ULG)
http://www.nasa.gov/centers/goddard/news/topstory/2007/blackhole_weight.html

NGC 6240
Le télescope géant Keck II équipé d'un système d'optique adaptative a permis de résoudre en détail le noyau double de la galaxie NGC 6240. Celle-ci résulte de la collision de deux galaxies dont les noyaux n'ont pas encore fusionné. Les données couvrant tous les domaines de longueurs d'onde depuis les rayons X jusqu'aux ondes radio peuvent maintenant être combinées pour étudier cette collision intergalactique. (ULG)


http://www.newsroom.ucr.edu/cgi-bin/display.cgi?id=1587

Encelade
Les effets de marée sur Encelade permettent d'expliquer l'origine et la fréquence des geysers observés au pôle sud de cette lune de Saturne. Des simulations numériques montrent que les mouvements engendrés au niveau des failles ("tiger strips") permettent à l'eau sous-jacente de s'échapper dans l'espace à certaines phase de l'orbite. (ULG)


http://www.nasa.gov/mission_pages/cassini/media/enceladus_cracks.html

Titan
Les scientifiques ont déterminé la nature des molécules constituant le smog de Titan grâce aux observations réalisées par la sonde Cassini. Il s'agit d'ions lourds de molécules organiques formées à partir de l'azote et du méthane sous l'influence du rayonnement solaire. Ces ions dont la masse peut atteindre des milliers de fois celle du proton retombent graduellement au sol et forment les dépôts sombres que l'on y observe. (ULG)


http://www.ucl.ac.uk/news/news-articles/0705/07051601
16:42:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 11 - Evaluation : -0.73

Veuillez évaluer cet article :
10 


26 May 2007

LRNe
Plus brillantes qu'une nova, mais moins qu'une supernova, les LRNe (Luminous Red Novae) pourraient résulter de la fusion de deux étoiles. Le dernier de ces événements rares fut M85OT2006-1 dans la galaxie Messier 85. On connaît mieux V838 Mon, plus faible mais dont la proximité a permis de prendre des images spectaculaires. Dans ce cas il pourrait s'agir d'une étoile gonflant en une supergéante rouge et avalant ses planètes. (ULG)
http://mr.caltech.edu/media/Press_Releases/PR12988.html
http://space.newscientist.com/article/dn11919-merging-stars-may-explain-mysterious-observations.html

Valse des Jupiters
C'est en utilisant le télescope Hobby-Eberly Telescope (HET) de 9m20 de l'observatoire McDonald (Texas) que les astronomes ont découvert un système planétaire extraordinaire.
Deux planètes de type jupitérien évoluent sur des orbites de rayons 0,6 et 1,2 unité astronomique. Les fortes résonances entre les deux entraînent des variations continuelles et opposées de leur forme, tantôt presque circulaire, tantôt très excentrique, Les calculs montrent qu'à long terme, cette configuration est stable. La formation d'un tel système exige la présence d'un disque protostellaire très massif. (ULG)
http://mcdonaldobservatory.org/news/releases/2007/0523.html

Jets de 2MASSW J1207334-393254
Plus connue sous le sobriquet de 2MASS1207-3932 (voire 2M1207, pour les proches), cette naine brune est décidément bien surprenante. Elle a un compagnon planétaire que les astronomes ont réussi à photographier en 2004. Elle est entourée d'un disque d'accrétion, tout comme les étoiles jeunes. On vient maintenant de lui découvrir des jets bipolaires s'étendant sur un milliard de kilomètres, un phénomène omniprésent dans l'univers,
affectant depuis les trous noirs supermassifs jusqu'aux étoiles naines. (ULG)
http://www.eso.org/public/outreach/press-rel/pr-2007/pr-24-07.html

Les GRBs selon Swift
Les variations observées en rayons X et gamma dans la foulée des sursauts gamma GRB ne sont pas de simples hoquets occasionnels mais font partie de l'évolution du sursaut lui-même. (ULG)
http://live.psu.edu/story/24452

Titan
La cartographie de Titan se développe grâce à Cassini. Des champs de dunes, des mers profondes, des archipels parsèment ce monde enchanteur. (ULG)


http://www.esa.int/SPECIALS/Cassini-Huygens/SEMYO49RR1F_0.html
http://www.esa.int/SPECIALS/Cassini-Huygens/SEMQD59RR1F_0.html

Etoiles à neutrons
Des simulations numériques lèvent le voile sur la composition chimique des couches extérieures des étoiles à neutrons. Elles montrent une forte stratification des éléments qui doit jouer un rôle important dans l'origine des explosions qui y ont lieu ainsi que dans les émissions d'ondes gravitationnelles.
http://space.newscientist.com/article/dn11903-chemistry-of-neutron-stars-modelled-for-first-time.html

L'univers statique, le retour
Dans quelques milliards de milliards d'années, l'univers devrait paraître statique. Les astronomes de l'époque n'auront plus la moindre indication d'un état passé en expansion, ni d'un Big Bang. Ils n'auront d'ailleurs plus grand chose à observer en dehors des vestiges du groupe local de galaxies, le reste ayant fuit hors des limites de l'épure.
http://blog.case.edu/case-news/2007/05/22/krauss

Les anneaux de Saturne
La structure des anneaux de Saturne est beaucoup moins uniforme qu'on ne le croyait et leur masse est deux fois plus élevée que les valeurs admises jusqu'ici.
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-062
15:52:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


25 May 2007

Animation au Domaine des Fawes (Charneux)
Ce jeudi 24 mai, Maurice, Jean-Marc et moi-même nous sommes rendus au Domaine des Fawes, près de Charneux-Battice.
Les (futurs) instits de St Roch à Theux s'y trouvaient en retraite, et parmi ceux-ci ma fille, Noëlle. Une quarantaine de personnes au total, professeurs compris.
Leur thème étant "La place de l'Homme dans l'univers", quoi de mieux dès lors qu'une initiation à l'Astronomie !
La météo incertaine, avec des orages possibles en fin de journée.
Nous avons commencé vers 21 H par quelques exposés sur les dimensions de l'Univers, le Système solaire, les Instruments, les Constellations et le Ciel profond.
Les présentations étaient assurées par Maurice et moi-même.
Jean-Marc lui nous devançait sur le site repéré pour l'observation, une énorme prairie bien située sur les hauteurs de Charneux: beau dégagement, peu de lumières parasites.
Maurice et moi l'avons rejoint pour installer nous aussi nos instruments: il y avait ainsi le T250 "fait maison" et très impressionnant de Jean-Marc, le Dobson 250 de Maurice et ma lunette NP127.

Les élèves eux faisaient le trajet à pied (et apparemment pas par les meilleurs chemins, ce qui, associé aux orages qui se profilaient à l'horizon, en a découragé quelques-uns).
Mais miracle, le ciel est resté assez dégagé jusque vers minuit, ce qui nous a permis d'offrir une bonne heure d'observations à une bonne vingtaine d'étudiants, avec quelques passages de nuages et au loin les lueurs des orages !
Nous avons ainsi fait découvrir la Lune, Vénus et Saturne (comme toujours, la révélation pour certains). Puis quelques objets du ciel profond: M57, M13. Et bien sûr le tour des constellations à l'aide de notre excellent pointeur laser.
Vers minuit, le ciel devenait franchement menaçant et nous avons clôturé la séance.
Beaucoup de questions, un intérêt évident et quelques superbes découvertes pour certains ont fait de cette soirée une jolie réussite. On espère les revoir un soir sur notre terrain ou au local, et en tout cas de garder le meilleur souvenir de cette soirée... pour qui sait penser un jour à en organiser une avec leurs propres élèves.
Amusante réflexion entendue au passage: "C'est le plus beau jour de ma vie - après celui où j'ai eu mon permis de conduire". Comparaison originale et moderne !

Un tout grand merci à Maurice et Jean-Marc pour leur participation et cet enthousiasme qu'ils arrivent à communiquer généreusement !
13:01:07 - phenrotay - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 16 - Evaluation : 2.13

Veuillez évaluer cet article :
10 


21 May 2007

WE en Suisse
Bonjour,
De retour d'un WE en Suisse, à 3090 mètres au dessus de Zermatt.

La voie Lactée là haut: Dans le Sagittaire, avec Jupiter à droite:



La conjonction (un peu large je l'admets) Lune-Venus le 18/05, avec la vue de l'hotel et du Cervin:



Deux coupoles sur l'hotel, une abrite un télscope dédiée à la radio astronomie (inaccessible) et l'autre un C8 d'un amateur (le veinard):



Amicalement
Didier
http://users.skynet.be/dk.astro.photo
16:50:28 - Didier - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 16 - Evaluation : 2.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


20 May 2007

Rapprochement Lune - Vénus du 19 mai
Vues prises aux téléobjectifs 200 et 300mm sur pied photo avant et pendant l'arrivée des nuages (vers 22h50 à Liège).
Boîtier EOS 20Da réglé à 100 iso, poses de 1 à 4s
Télé 200 Canon L ouvert à f/3,5
Télé 300 catadioptrique russe ouvert à f/4,5
J'ai oublié d'ôter les fils placés devant les objectifs, ce qui explique les aigrettes (j'aurais pu au moins les orienter selon les axes du capteur ;-)
Un spectacle de toute beauté qui faisait lever le nez à quelques passants dans la rue...






03:18:20 - Oli S - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 14 - Evaluation : 1.79

Veuillez évaluer cet article :
10 


17 May 2007

Ca fond !
Jusqu'ici, on n'avait pas encore détecté de traces d'un réchauffement en Antarctique. On a désormais remarqué une diominution brusque de 14% des glaces pérennes en 2005. Une région aussi grande que la Californie a dégelé lors de l'été austral 2005. Heureusement, l'eau devenue liquide n'a pas eu la possibilité de rejoindre l'océan, et a regelé l'hiver suivant.
http://winds.jpl.nasa.gov/publications/arcticSeaIce.cfm
http://www.nasa.gov/vision/earth/lookingatearth/arctic-20070515.html

Matière noire (suite)
Des détails ont été publiés au sujet de l'anneau de matière noire découvert par le télescope spatial Hubble dans l'amas de galaxies CL0024+17 (cf news du 10-05-2007). Il serait le résultat d'une collision ancienne entre deux amas ayant engendré une onde gigantesque atteignant maintenant un diamètre de 2,6 millions d'années-lumière.


http://www.nasa.gov/home/hqnews/2007/may/HQ_07114_Hubble_Dark_Matter_Rings.html

Collision avec Andromède
Notre Galaxie et celle d'Andromède entreront en collision et fusionneront dans quelques milliards d'années, après plusieurs passages rapprochés. Les interactions gravifiques auront alors projeté le système solaire aux confins de la nouvelle galaxie. Le Soleil sera en fin de carrière. Quant à la Terre, elle ne sera plus qu'un rocher calciné.


http://www.cfa.harvard.edu/press/2007/pr200714.html
14:11:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 31 - Evaluation : 6.10

Veuillez évaluer cet article :
10 


15 May 2007

Vieille étoile
Un des télescopes VLT de l'ESO a permis de dater une étoile de notre Galaxie en mesurant les abondances d'uranium et de thorium. Avec 13,2 milliards d'années cette étoile est un véritable fossile. L'âge de l'univers est estimé à 13,7 milliards d'années. (ULG)
http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2007/pr-23-07.html

Matière noire
Les astronomes ont montré que les galaxies naines formées après une collision cosmique impliquant la galaxie NGC 5291 contiennent deux fois plus de matière invisible que visible. En principe ces galaxies auraient dû renfermer très peu de matière sombre. (ULG)


http://www.nrao.edu/pr/2007/darkdwarfs/

L'héliosphère selon Voyager
Les sondes Voyager traversent actuellement les frontières de l'héliosphère, lieu où l'environnement magnétique du soleil fait place à celui du champ magnétique galactique local. Elles ont permis de constater que les lignes de force de ce dernier sont fortement inclinées sur le plan de la Galaxie; Il en résulte une déformation sensible de la forme de l'héliosphère.
http://www.cosmosmagazine.com/node/1296

Vesta
On sait que la planète Uranus peut s'apercevoir à l'oeil nu. L'opposition favorable de Vesta nous donne actuellement la possibilité d'en voir encore une autre. A la fin du mois la magnitude de Vesta sera de 5,4.


http://skytonight.com/observing/objects/asteroids/Vesta_at_Its_Brightest.html
17:29:37 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 20 - Evaluation : -0.80

Veuillez évaluer cet article :
10 


10 May 2007

Supernova SN2006gy
La supernova récemment produite par la galaxie NGC 1260 semble être l'explosion stellaire la plus violente jamais observée, cent fois plus énergétique qu'une supernova typique.
L'étoile concernée devait être très massive, peut-être 150 fois plus que le Soleil.


http://science.nasa.gov/headlines/y2007/07may_bigsupernova.htm?list192810

Exoplanètes exotiques
Le télescope spatial infrarouge Spitzer a mis en évidence la variation de la température en fonction de la longitude sur l'exoplanète 189733b. En face de l'étoile règne un confortable 930 degrés alors que le côté nuit n'est qu'à 650 degrés. Ce fort gradient induit des vents violents atteignant dix mille kilomètres à l'heure.
Sur une autre exoplanète, HD149026b, il fait plus chaud encore. Spitzer y a mesuré un bon 2000 degrés du côté jour. Le côté nuit serait beaucoup plus froid. C'est la plus petite des planètes transitantes, de la taille de Saturne, mais aussi lourde que 80 ou 90 Terres.
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2007/may/HQ_07109_Spitzer.html

Matière noire
Le télescope spatial Hubble a mis en évidence un anneau de matière noire dans l'amas de galaxies CL0024+1, montrant ainsi une différence notable avec la distribution de la matière normale des galaxies et du gaz chaud.
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2007/may/HQ_M07051_HST_Dark_Matter.html

Saturne, l'oeuf ou la poule ?
Les données récoltées par la sonde Cassini montrent que les jet streams de Saturne - des courants très rapides poussant les nuages d'est en ouest ou inversement - sont entretenus par les tourbillons éparpillés autour de la planète. Jusqu'à présent les astronomes pensaient plutôt l'inverse : les tempêtes auraient été engendrées par les jet streams. D'autres idées concernant l'atmosphère de Saturne (et celle de Jupiter) sont à revoir. Ainsi les bandes nuageuses sombres indiquent de l'air montant et les bandes brillantes de l'air descendant, et non l'inverse.
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-053

Venus Express
La sonde Venus Express montre les variations du double tourbillon du pôle sud de Vénus, permettant ainsi de mieux comprendre son évolution et l'origine des vents violents soufflant sur la planète.
http://space.newscientist.com/article/dn11801-venuss-double-vortex-evolves-over-time-in-new-videos.html
22:46:45 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 41 - Evaluation : 7.07

Veuillez évaluer cet article :
10 


09 May 2007

M51 avec un DSLR
Voici le résultat de l'addition de 16 poses de 4 minutes avec mon Canon 20Da.
Vixen VC200L avec réducteur de focale à F6.4 (1280 mm)
Monture: Vixen New Atlux
Guidage par SBIG STV eFinder

Par erreur, j'ai tiré à iso 200 au lieu des 800 habituels; dommage !!!
Je suis assez satisfait cependant du résultat, comparé à des CCDs haut de gamme.

Ajustement par levels & curves, sans plus.

M51 (version réduite)



L'image complète se trouve ici

Images à qualité JPEG 70%.

Zoom sur partie centrale:

M51 - centre

20:35:53 - phenrotay - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 17 - Evaluation : 1.24

Veuillez évaluer cet article :
10 


NGC3628 Galaxie spirale dans le Lion (11H20',+13°36')

NGC3628


Distante de 35 millions AL, cette galaxie forme le trio du lion avec M66 et M65. Une imposante bande de poussiere qui obscurcit les régions centrales, est tordue à cause de la gravité exercée par ses deux voisines
Date: 12/04/07 Lieu:Sterpigny Auteur:A.Fryns Poses:7X5'L - Bin.2X2 - STL11K - C14

Vu par 'observatoire Ruppel
11:30:30 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 24 - Evaluation : 2.83

Veuillez évaluer cet article :
10 


08 May 2007

M51 Galaxie du tourbillon dans les chiens de chasse

M51


M51 (NGC5194_NGC5195) Galaxie du tourbillon dans les chiens de chasse (13H30',+47°12')
Distante de 37 millions 1L, ce couple de galaxie semble s'étreindre: il s'agit d'une illusion optique
car la plus grande est plus loin que la petite. Dans les bras bleutés, des nuances roses, nuages d'hydrogène où naissent des étoiles. La couleur jaune montre des zones où
les étoiles sont plus vieilles.
Date: 5-7/05/07 Lieu:Sterpigny Auteur:A.Fryns Poses:15'L,6'RGB - Bin.2X2 - STL11K - C14


Vu par l'observatoire Heaven's glory RC20
03:55:35 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 24 - Evaluation : 2.63

Veuillez évaluer cet article :
10 


07 May 2007

Extraordinaire
La NASA annonce une annonce extraordinaire le 7 mai, au sujet d'un événement stellaire.
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2007/may/HQ_M07046_Chandra_NSU.html

New Horizons
La NASA publie de nouvelles images étonnantes du système de Jupiter prises par la sonde New Horizons. On y trouve le film d'une éruption volcanique sur Io, des images d'aurores, de la lave sur Io, la nouvelle "Petite Tache Rouge", les petits satellites bergers réglant arcs et anneaux, etc.
New Horizons est la sonde spatiale la plus rapide jamais lancée. Elle a atteint Jupiter en treize mois et arrivera près de Pluton en juillet 2015.


http://www.nasa.gov/home/hqnews/2007/may/HQ_07095_Pluto.html

SOFIA
Le "Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy" a effectué son premier vol.
SOFIA est un Boeing 747 aménagé pour effectuer des observations astronomiques en infrarouge. Son télescope de 2m50 observera à plus de 12000 m d'altitude, au-dessus des couches atmosphériques qui absorbent la majorité du rayonnement infrarouge venant du cosmos.
Il ne s'agit cependant que de vols d'essais. Les observations proprement dites ne commenceront qu'en 2009 ou 2010.


http://www.nasa.gov/centers/dryden/news/NewsReleases/2007/07-20.html

Hayabusa, le retour
La sonde japonaise, qui a peut-être recueilli des échantillons de l'astéroïde Itokawa, entreprend son voyage de retour. Elle devrait arriver à bon port en juin 2010.
http://www.jaxa.jp/press/2007/04/20070425_hayabusa_e.html


Glace martienne
Les observations faites par la sonde Mars Odyssey permettent de localiser de façon détaillée la glace souterraine. Il apparaît que celle-ci est située à des profondeurs très variables selon les endroits et que la nature du sol a une grande influence. Les zones très rocheuses pompent beaucoup de chaleur dans le sol de sorte que la glace n'est stable qu'à plusieurs mètres de profondeur. Par contre un sol poussiéreux joue le rôle d'isolant permettant à la glace d'exister à quelques centimètres seulement sous la surface. Ces résultats semblent en accord avec les modèles climatiques de la planète rouge qui indiquent des cycles de réchauffement et de refroidissement et prédisent les échanges entre glace souterraine et eau atmosphérique.


http://www.nasa.gov/mission_pages/odyssey/odyssey-20070502.html

Super-Jupiter ?
Après la plus petite exoplanète, la super-Terre, voici la plus lourde montrant des "transits". Pesant autant que huit Jupiter, HAT-P-2b passe devant son étoile tous les 5,6 jours. L'observation des transits montre que la planète n'est que 20% plus grande que Jupiter. Sa densité est donc plus proche de celle de notre planète et pourtant elle est composée essentiellement d'hydrogène. Si elle était un peu plus lourde, ce serait une étoile. Statistiquement il est inévitable que la plupart des planètes transitantes aient des orbites très serrées. Celle-ci ne fait pas exception. Son orbite est très ovale, il s'agit même de la plus excentrique de toutes les exoplanètes et c'est la seule de toutes les transitantes n'ayant pas une orbite circulaire. Peut-être y a-t-il dans le système une autre planète dont les perturbations seraient à l'origine de cette anomalie.
L'étoile et les transits peuvent être observés avec de très petits télescopes.
http://www.cfa.harvard.edu/press/2007/pr200711.html

Super-Jupiters
Contrairement à HAT-P-2b, les autres exoplanètes transitantes sont de gros jupiters bouffis. Alors que la gravité en surface de HAT-P-2b est 14 fois celle de la Terre (le poids d'un astronaute y dépasserait allègrement la tonne), celle des autres est plutôt semblable à celle de la Terre.
http://www2.warwick.ac.uk/newsandevents/pressreleases/several_jupiter_sized/

Plusieurs générations
L'étude précise de l'amas globulaire NGC 2808 a permis d'y déceler plusieurs générations d'étoiles : celles-ci se seraient succédées dans les 200 premiers millions d'années de la vie de l'amas (aujourd'hui âgé aujourd'hui de 12,5 milliards d'années). Ces multiples générations battent en brèche le mythe selon lequel les amas naissent "en un bloc", et c'est peut-être l'influence des premières étoiles massives qui provoqua la naissance de nouvelles étoiles. Une autre possibilité est que, à l'instar d'Omega Centauri, NGC 2808 ne soit pas un véritable amas, mais le centre d'une petite galaxie "avalée" par notre Voie Lactée.
http://www.esa.int/esaSC/SEMGXYSM41F_index_0.html
11:11:52 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 8 - Evaluation : -0.25

Veuillez évaluer cet article :
10 


06 May 2007

A la recherche de la tête de cheval - NGC 2024
A la recherche de la tête de cheval, voici une nébuleuse bien plus lumineuse...

NGC_2024_01


1er traitement

NGC2024_02


Hot pixel éliminé...

Date 20-Feb-07
Object name/Cat. Number NGC2024
Mount Maker/Type Vixen/Sphinx
OTA Maker/Type Takahashi/FS-60C
F(mm)/D(mm) 355/60=5.9
CCD Maker/Type Orion/StarShootDSCI
TEC ON
Exp Qty > 50*30S+30*60S
Dark

Medium of each capture set
Average of them
20:34:47 - Alexandre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 15 - Evaluation : 1.13

Veuillez évaluer cet article :
10 


M51 La Galaxie des Chiens de Chasse



Bonjour,
J'ai retravaillé l'image de M51 du 22/04 dernier (postée le 27) en ajoutant une série de captures faites le 30/04. La nouvelle image combine 52 poses en Ha+R; 44 poses dans le vert et 57 poses dans le bleu pour la couleur, toutes d'une minute en binning 3x3; plus 87 poses d'une minute sans filtre en binning 2x2 pour la luminance, le tout avec la ST10 XME sur le CG11 à F/D 6,3 depuis La Fosse. Cette nouvelle version présente une meilleure saturation des détails et une meilleure résolution que la précédente version.
17:00:19 - jlmairlot - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 15 - Evaluation : 4.27

Veuillez évaluer cet article :
10 


05 May 2007

Oscillations solaires
On les cherche depuis 30 ans, SoHO vient de les découvrir... Ce sont les oscillations de type "g", des ondes de gravité qui sont liées au coeur du Soleil : il aura fallu combiner dix ans de données pour les trouver, mais elles devraient permettre de mieux étudier les couches internes de notre étoile. (ULG)
http://www.esa.int/esaSC/SEMOZPU681F_index_0.html

Corot
Les premières observations faites par le satellite Corot s'avèrent d'excellente qualité. Une première exoplanète a déjà été détectée qui transite chaque jour et demi devant son étoile et pèse 1,3 fois autant que Jupiter. A terme, des planètes d'une masse équivalente à celle de la Terre pourraient être découvertes.
Des mesures de sismologie stellaire ont également été effectuées avec succès et montrent que l'instrument permet d'atteindre une précision fantastique. (ULG)
http://www.esa.int/esaCP/SEMCKNU681F_index_0.html

Volcanisme martien
Le rover martien Spirit a découvert les traces d'une ancienne explosion volcanique. La présence de volcans, dont Olympus Mons, le géant du système solaire, ne laissait aucun doute sur cette activité, mais on a ici la première identification certaine de dépôts volcaniques. (ULG)


http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-051

Mercure et fer liquide
L'observation de la rotation de la planète Mercure au moyen d'ondes radar a montré des variations de période qui peuvent s'expliquer par un noyau de fer liquide au centre de la petite planète. La présence d'un champ magnétique mesuré par la sonde Mariner 10 dans les années 70 avait mis la puce à l'oreille des astronomes, mais les modèles planétaires indiquaient que le noyau d'un aussi petit corps que Mercure devait s'être refroidi depuis longtemps et être solide. Mais une composition chimique particulière, par exemple la présence de soufre, a pu assurer un point de fusion suffisamment bas.


http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-050
11:12:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 3 - Evaluation : 2.67

Veuillez évaluer cet article :
10 


04 May 2007

Comet Lovejoy
Comet Lovejoy from POR: 22 April 2007 at 01:36, 200/1600 'Sabine' apochromat, modified Canon EOS 5D, 32 exposures of 15s each, ISO 1600.
Comet low on the horizon, average sky transparence, good seeing.

jld -

00:48:28 - ejehin - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 18 - Evaluation : 6.78

Veuillez évaluer cet article :
10 


02 May 2007

M3 Amas globulaire - Chiens de chasse

M3 AMAS GLOBULAIRE


Combinaison de 4' + 3" + 3" en L et 3' + 3' en RGB, soit un total de 28' par lune gibeuse; J'ai adapté les contrastes de nouveaux flats pour corriger le vignettage, important par fond de ciel clair avec ce type d'instrument.
Plus petit, plus loin que M13 ou M92 et donc plus difficile à résoudre. Je lis sur le net qu'il faut un telescope de +/- 300mm.
Pouvez me confirmer ou non qu'un telescope plus faible peut résoudre le centre ?

Andre

M3 vu par Richmann ( RC12.5)
23:00:53 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 13 - Evaluation : 4.69

Veuillez évaluer cet article :
10 


01 May 2007

Forum des associations de Spa 29 avril 2007


Pierre et Thierry ont installé le stand. Pierre donne des renseignements aux curieux.


L'autre équipe... celle de l'après-midi... Alexandre, Vincent, Martine.


Tout est prêt pour reçevoir les visiteurs.


Comme promis lors de l'assemblée générale et de a conférence qui a suivi, voici la maquette montrant une vue extérieure du bâtiment du futur observatoire.
La maquette a été réalisée par Vincent.


L'intérieur.


Il ne faut pas confondre...


Quoique... voici le buffet froid organisé par le Centre Culturel de Spa.


Thierry, Léon et Titi.
18:10:08 - maurice - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 6 - Evaluation : 3.83

Veuillez évaluer cet article :
10 


M57 La nébuleuse de la Lyre

M57 La nébuleuse de la Lyre



Bonjour,
voici une image de la nébuleuse planétaire M57 dans la Lyre. Elle a été photographiée ce 30 avril avec la camera Sbig ST10 XME sur le CG11 à F/D 6,3 en mode luminance alors que la pleine Lune brillait dans le ciel. 10 poses de 3 minutes faites lors d'essais d'autoguidage ont été compositées pour obtenir ce cliché. Soustraction des darks puis division par le flat, compositage médian sous CCDSoft puis DDP sous CCDops et réglages finaux dans PSP7.
J-L M
www.astropegase.com
17:51:01 - jlmairlot - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 9 - Evaluation : 3.11

Veuillez évaluer cet article :
10