AstroGAS

24 April 2007

Disques proto-planétaires
Une étude de la nébuleuse de la Licorne réalisée avec le télescope spatial infrarouge Spitzer montre un déficit de disques proto-planétaires autour des étoiles se trouvant à proximité d'étoiles très chaudes. Rien de plus normal puisque les vents stellaires et le rayonnement puissant émanant de celles-ci conduisent à la dissipation rapide des disques, empêchant ainsi la formation ultérieure de planètes, faute de matière première. Les planètes qui se seraient déjà formées résistent sans peine à l'approche d'une étoile chaude.
Les planètes géantes se forment très rapidement et sont donc moins sensibles que les planètes telluriques aux "Planetary Danger Zones".
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-043


Anneaux de Saturne
Les "spokes", d'étranges marques aparaissant sporadiquement sur les anneaux de Saturne, ont longtemps intrigué les astronomes. Il s'agit de nuages de poussières chargées électriquement et flottant au-dessus et en dessous des anneaux. Parmi les hypothèses invoquées pour les expliquer, on a parlé de l'effet du vent solaire et d'impacts de météorites. Un nouveau modèle a été présenté qui fait appel aux orages de Saturne. S'ils ont lieu à la bonne latitude, les électrons qu'ils projettent dans l'espace pourraient déclencher les spokes. Il faudrait maintenant que des observations de la sonde Cassini puissent confirmer une corrélation entre spokes et orages.


http://sciencenow.sciencemag.org/cgi/content/full/2007/419/1

Itokawa
Une étude détaillée confirme les premières impressions laissées par les images de l'astéroïde Itokawa visité longuement par la sonde Hayabusa. Ce sont bien des secousses qui ont entraîné la distribution du régolithe en surface, les fines poussières se retrouvant dans les vallées. Ces secousses seraient dues à l'impact d'autres astéroïdes et/ou à l'effet "YORP" du rayonnement solaire. Ce dernier fait varier la vitesse de rotation de la petite planète et pourrait la séparer momentanément en deux parties qui retomberaient ensuite l'une sur l'autre.


http://www.space.com/scienceastronomy/070419_shaking_asteroid.html
23:28:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 29 - Evaluation : -0.79

Veuillez évaluer cet article :
10 


M63 Galaxie du tournesol dans les chiens de chasse

null



M63(NGC 5055) galaxie du tournesol dans les chiens de chasse (13H16',+42°2')
Visible dans un petit telescope, M63, distante de 37 millions AL, est le premier objet inscrit au catalogue Messier.(14/6/1779). Elle nous présente des bras bleutés illuminés par des jeunes étoiles brillantes, des nébuleuses ouges d'hydrogene ionisé et des nuages de poussiere sous forme de filaments. Elle fait partie du groupe de M51.
Andre

M63 Vue par le télescope Subaru

Vue par Dietmar Hager prise en Autriche ( communiqué par Pierre )


17:15:16 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 36 - Evaluation : 2.39

Veuillez évaluer cet article :
10