AstroGAS

26 May 2007

LRNe
Plus brillantes qu'une nova, mais moins qu'une supernova, les LRNe (Luminous Red Novae) pourraient résulter de la fusion de deux étoiles. Le dernier de ces événements rares fut M85OT2006-1 dans la galaxie Messier 85. On connaît mieux V838 Mon, plus faible mais dont la proximité a permis de prendre des images spectaculaires. Dans ce cas il pourrait s'agir d'une étoile gonflant en une supergéante rouge et avalant ses planètes. (ULG)
http://mr.caltech.edu/media/Press_Releases/PR12988.html
http://space.newscientist.com/article/dn11919-merging-stars-may-explain-mysterious-observations.html

Valse des Jupiters
C'est en utilisant le télescope Hobby-Eberly Telescope (HET) de 9m20 de l'observatoire McDonald (Texas) que les astronomes ont découvert un système planétaire extraordinaire.
Deux planètes de type jupitérien évoluent sur des orbites de rayons 0,6 et 1,2 unité astronomique. Les fortes résonances entre les deux entraînent des variations continuelles et opposées de leur forme, tantôt presque circulaire, tantôt très excentrique, Les calculs montrent qu'à long terme, cette configuration est stable. La formation d'un tel système exige la présence d'un disque protostellaire très massif. (ULG)
http://mcdonaldobservatory.org/news/releases/2007/0523.html

Jets de 2MASSW J1207334-393254
Plus connue sous le sobriquet de 2MASS1207-3932 (voire 2M1207, pour les proches), cette naine brune est décidément bien surprenante. Elle a un compagnon planétaire que les astronomes ont réussi à photographier en 2004. Elle est entourée d'un disque d'accrétion, tout comme les étoiles jeunes. On vient maintenant de lui découvrir des jets bipolaires s'étendant sur un milliard de kilomètres, un phénomène omniprésent dans l'univers,
affectant depuis les trous noirs supermassifs jusqu'aux étoiles naines. (ULG)
http://www.eso.org/public/outreach/press-rel/pr-2007/pr-24-07.html

Les GRBs selon Swift
Les variations observées en rayons X et gamma dans la foulée des sursauts gamma GRB ne sont pas de simples hoquets occasionnels mais font partie de l'évolution du sursaut lui-même. (ULG)
http://live.psu.edu/story/24452

Titan
La cartographie de Titan se développe grâce à Cassini. Des champs de dunes, des mers profondes, des archipels parsèment ce monde enchanteur. (ULG)


http://www.esa.int/SPECIALS/Cassini-Huygens/SEMYO49RR1F_0.html
http://www.esa.int/SPECIALS/Cassini-Huygens/SEMQD59RR1F_0.html

Etoiles à neutrons
Des simulations numériques lèvent le voile sur la composition chimique des couches extérieures des étoiles à neutrons. Elles montrent une forte stratification des éléments qui doit jouer un rôle important dans l'origine des explosions qui y ont lieu ainsi que dans les émissions d'ondes gravitationnelles.
http://space.newscientist.com/article/dn11903-chemistry-of-neutron-stars-modelled-for-first-time.html

L'univers statique, le retour
Dans quelques milliards de milliards d'années, l'univers devrait paraître statique. Les astronomes de l'époque n'auront plus la moindre indication d'un état passé en expansion, ni d'un Big Bang. Ils n'auront d'ailleurs plus grand chose à observer en dehors des vestiges du groupe local de galaxies, le reste ayant fuit hors des limites de l'épure.
http://blog.case.edu/case-news/2007/05/22/krauss

Les anneaux de Saturne
La structure des anneaux de Saturne est beaucoup moins uniforme qu'on ne le croyait et leur masse est deux fois plus élevée que les valeurs admises jusqu'ici.
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-062
15:52:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10