AstroGAS

30 septembre 2008

M76 Nébuleuse planetaire dans Persée (1H42, '+51°34')

m76


En grossissant

m76 zoom


Cette nébuleuse planétaire appréciée des amateurs demandent des longues poses pour dévoiler les fins nuages Sa forme asymétrique s'expliquerait par la rotation du noyau lors de l'explosion et par une rotation stellaire non parallèle à l'axe magnétique.
27-09-08 Lieu:Sterpigny Auteur:A.Fryns Poses:60Hx,30'L,25'RGB Bin.2X2-STKL11K-C14
19:43:04 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 57 - Evaluation : 8.96

Veuillez évaluer cet article :
10 


NGC1023 Galaxy dans Persée (2H40' - +39°04')

NGC1023


Cette galaxie ( 9.3 mv) distante de 36 millions AL est une spirale barrée (bras recourbé
à gauche). Son noyau est fort brillant et donc difficile à y voir des détails. Des petites galaxies sont visibles au-dessus.
Date:26-09-08 Lieu:Sterpigny Auteur:A.Fryns Poses:80'L+15''RGB Bin.2X2-STKL11K - C14
07:25:04 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 51 - Evaluation : 8.96

Veuillez évaluer cet article :
10 


La galaxie du triangle M33
Bonjour à tous,

Voici un cliché de M33 capturé avec le boîtier Canon 350D ce 27 septembre 2008 à Harzé. Cette image résulte de l'addition de 12 poses de 10 minutes avec le Canon 350D modifié au foyer de ma nouvelle lunette TAKAHASHI TOA130 (filtre UHC-S, correction noir incluse, DDP sous IRIS et autoguidage à l'aide d'une petite caméra CMOS noir et blanc de 1.3 Mpixels et du logiciel GuideMaster).

M33 au Canon 350D défiltré



Image en grandeur réelle.

A+,

Alain SCHMITZ

00:26:29 - schmitz a - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 40 - Evaluation : 8.78

Veuillez évaluer cet article :
10 


29 septembre 2008

NGC5965 Galaxie spirale dans le Dragon (5H34',+56°41)

ngc5965


Le noyau de NGC5965 (11.7 mv) est visible dans un 250mm. Une barre de poussière la traverse. Le 19 aout 2001, elle contenait une supernova.
La luminosité des bras de NGC5963 est à peine supérieure au fond du ciel et donc très difficile à faire apparaitre sous le ciel de Belgique. Avis aux amateurs de challenge !
05+27/09/08 Lieu:Sterpigny Auteur:A.Fryns Poses:230'L+50''RGB Bin.2X2-STKL11K - C14
Photo dans un RCOS20 avec... plus de 14H de poses
21:43:26 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 41 - Evaluation : 8.88

Veuillez évaluer cet article :
10 


28 septembre 2008

M27
M27; cliché obtenu du centre de Spa au R200SS+gpdx+SDI.

3 pauses de 60 secondes à 800 isos.
Soustraction dark et flat, cette fois-ci avec IRIS.

C'est du grand champ recadré mais toujours au canon 20D malheureusement non défiltré (tant que je n'ai pas un nouveau...) et le rouge de la nébuleuse ne sort pas fort. Je la place pour le fun même si ça ne vaut pas les bonnes images de M27 d'André et Pierre.

m27



23:52:12 - Didier Vothy - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 32 - Evaluation : 8.53

Veuillez évaluer cet article :
10 


27 septembre 2008

NGC7331+Quintet etc
Bonjour,

Petit essai sur 7331 à grand champ avec le vixen R200SS. + gpdx + bodoerfer SDI
guidage avec webcam à la Géronstère ce 26-27/09/2008.
Pauses : 139+67+94+73 secondes additionnées photoshop car dans iris, trop granuleux. - la sensibilité 1600 ISOS qui était trop élevée (je sais Oli... rire).

Décodage des Raws dans zoombrowzer de canon.

7331



Didier
13:35:37 - Didier Vothy - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 30 - Evaluation : 8.67

Veuillez évaluer cet article :
10 


26 septembre 2008

Soirée d'observation du 26 septembre
Date : 26-09-08
Lieu : la Géronstère (20h30-00h45)
Responsable : Didier Keus
Visiteurs : 12
Télescopes : 6 (Dobson du club, T200 (Didier Vothy), T200 (Frédéric Oger), C8 (Luc Delhamende), Lunette 80mm Vixen (Antoine Claessens), AP130 (Didier Keus)
Ciel : nouvelle lune, presque parfaitement dégagé, voie lactée et M31 bien visibles à l'oeil nu, 20.60 mag/arcsec^2 au SQM.

Arrivée vers 20h40, après un court passage de nuages d’altitude, le ciel bien dégagé, et sans lune de surcroit nous aura vite permis d’admirer la voie Lactée coupant le ciel en deux, ainsi que la galaxie d’Andromède, bien visible à l’œil nu !
J’aurai découvert pour ma part une belle étoile double dans la constellation d’Andromède, le parfait pendant d’Albireo !
Les objets classiques furent à l’honneur avec les nébuleuses M8 et M20 dans le sagittaire un peu pâlottes, à côté d’une Jupiter plutôt nerveuse, normal, vu leur position très basse sur l’horizo
Ensuite, la galaxie d’Andromède évidement, les dentelles du Cygne, les nébuleuses planétaires M27 et M57, l’amas globulaire M13 et pour conclure, le double amas de Persée et les Pléiades.
Je suis retourné à 0h40 car je voulais ne pas être trop endormi le samedi à la Photokina…

Didier Keus

Le ciel était très bon vendredi à la Géronstère. Voie Lactée et M31 bien
visibles après à peine qq minutes sur le site.
J'ai fait des mesures au SQM de temps en temps avec 20.50 vers 21h30 et
20.65 vers minuit 1/2 (je me souviens de mesures intermédiaires à 20.55
et 20.60). Dommage que nous ne sommes pas restés plus longtemps mais
l'humidité a eu raison de certains télescopes, batteries et
observateurs... On a eu aussi l'impression que la qualité du ciel
s'améliorait au cours de la nuit. La temprature est tombé de 14 à 8
degrés. Le ciel me paraissait presque aussi bon que les meilleurs cieux
qu'on a à la Géronstère. Pourtant la meilleure mesure que j'ai faite à
la Géronstère c'est 20.85 en avril si je ne me trompe. Un effet de la
Voie Lactée ?
Pas d'estimation visuelle malheureusement. Un réflexe qu'on devrait
pourtant avoir plus souvent. Je pense que utilisé dans un endroit bien
dégagé le SQM donne de bonnes valeurs à +- 0.05 mag/arcsec^2 et que
c'est aussi en assez bon en accord avec les estimations visuelles. On
devrait probbalement faire l'expérience plusieurs fois dans des
conditions différentes pour s'en convaincre définitivement.

Emmanuël
17:48:00 - ejehin - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 16 - Evaluation : 8.88

Veuillez évaluer cet article :
10 


23 septembre 2008

Image (exo)planétaire
Le télescope Gemini Nord aurait pris la première photo d'une exoplanète tournant autour d'une étoile "normale". L'exoplanète a 8 fois la masse de Jupiter et se trouve à 330 UA (1UA=la distance moyenne Terre-Soleil).
Pour rappel, la toute première photo d'une exoplanète avait été prise par le VLT mais l'objet en question était le compagnon d'une naine brune, une "étoile ratée"... (ULg)


http://www.gemini.edu/node/11126

Limite pour les trous noirs
D'après l'analyse de données X, les trous noirs géants ne pourraient aller au-delà d'une masse de 10 milliards de masses solaires. (ULg)
http://www.ifa.hawaii.edu/info/press-releases/Treister9-08/UMBHs.html

Nous sommes tous des immigrés !
D'après de nouvelles simulations, les étoiles peuvent voyager de grandes distances dans les galaxies et notre Soleil aurait pu le faire aussi !
Cela implique de revoir la définition de la "zone habitable galactique"... mais explique aussi le mélange de composition chimique observé dans les étoiles voisines du Soleil. (ULg)
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=26442


Calotte polaire martienne
La calotte polaire sud de Mars est symétrique autour du pôle en hiver, mais asymétrique en été... La météo serait à blâmer, et plus particulièrement les systèmes atmosphériques déformés/détournés par la présence du gigantesque cratère Hellas (2300 km de diamètre). (ULg)
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=26493

Anneaux de Saturne
Les anneaux de Saturne seraient plus vieux et plus massifs qu'on ne le pensait. Des simulations montrent que les impacts de météorites, censés dissiper les anneaux, ne font que les disperser - ils se remettent en place par la suite. La présence d'agrégats rendrait les anneaux plus massifs que prévu (au moins 3 fois plus massifs) et ils pourraient alors être plus vieux (quelques milliards d'années au lieu de 100 millions d'années). (ULg)
http://www.space.com/scienceastronomy/080922-saturns-rings.html
http://www.europlanet-eu.org/demo/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=26&Itemid=41
16:01:42 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 23 - Evaluation : 8.61

Veuillez évaluer cet article :
10 


"Nuit blanche pour se mettre au vert"
Comme prévu, nous nous sommes rendus samedi soir avec Philippe à la soirée "Nuit blanche pour se mettre au vert" organisée par le musée du cheval à Spa.
Entre 19h et 22h, nous avons reçu une petite centaine de personnes que nous avons initiées, par petits groupes de 10, au mécanisme des saisons.
Nous étions installés dans une petite pièce au dessus du musée, dans laquelle, au centre, un projecteur dias faisait office de Soleil, et une mappemonde déplacée sur quatre chaises disposées aux 4 coins de la pièce, nous a permis de simuler les variations d'éclairement au cours de l'année (pour visualiser la durée du jour et de la nuit, l'incidence des rayons luminueux, l'éclairement des pôles aux quatres moments importants de l'année, les 2 équinoxes et les 2 solstices).
Tout cela expliqué par Philippe et moi-même dans un schéma didactique qui fut rapidemment rodé.


(photo Musée de Spa)

Soirée finalement bien agréable et productive. Les visiteurs avaient l'air très satisfaits et ont posé de nombreuses questions.

Emmanuël
10:39:13 - ejehin - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 18 - Evaluation : 8.56

Veuillez évaluer cet article :
10 


19 septembre 2008

Soirée d’observation du 19/09/08 à la Géronstère
Arrivé en premier au site vers 20 h 45 et, pendant que j’installe ma Vixen pour l’observation de Jupiter voilà que, sans tambour ni trompette, Alex l’astrophotographe du soir, me rejoint suivi de près par Vincent et Maxime. Pendant que les collègues installent leurs matériels, je profite du ciel bien dégagé pour commencer l’observation de Jupiter, qui se couche de plus en plus tôt. Maxime qui en était à sa première expérience à la Géronstère installe son Meade et Vincent son Célestron, tandis qu’Alex pestait sur un problème de câbles. Bien que la soirée se profilait tranquille, l’humidité devenait de plus en plus gênante, néanmoins l’anneau de la Lyre(M57) était agréable à regarder dans l’instrument de Maxime. Alex se rendant compte que, faute d’un câble il ne réalisera pas la photo du siècle, repliait bagage et s’en allait sur la pointe des pieds. Aux environs de 23 h 30, Manu avec les doigts encore pleins de la colle des étiquettes du bulletin, mais heureux de nous apporter la primeur du périodique, vint nous tenir compagnie, et peu après minuit, la Lune gibbeuse et la fraicheur de la soirée nous incitent à rentrer dans nos pénates.
Antoine Claessens
18:24:00 - Antoine - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 15 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


Des animaux prêts pour les vols spatiaux... sans protection
Les tardigrades (ou "oursons d'eau"), de petits organismes d'un millimètre de long, sont les premiers animaux à prouver leur résistance au vide et aux radiations de l'espace. La découverte suit l'envoi dans l'espace, pour une mission de 12 jours, de 3000 tardigrades par un biologiste suédois. Il semblerait même que si certains "oursons" ont eu leur ADN endommagé, ils auraient réussi à le réparer ! (ULg)
http://www.spaceref.com/news/viewpr.rss.html?pid=26387

Voisinage sombre
Une des galaxies, satellites de notre Voie Lactée, appartenant au groupe Segue 1 est un millier de fois plus massive qu'il n'y paraît : ce serait la galaxie la plus riche (proportionnellement) en matière sombre. (ULg)
http://www.opa.yale.edu/news/article.aspx?id=6037

Branchez-vous sur le trou noir
Le satellite XMM-Newton vient de détecter un signal périodique provenant d'un AGN : ce n'est pas le trou noir lui-même qui émet le signal, mais la matière que ce dernier aspire. Ce genre de signal était bien connu pour les "petits" trous noirs provenant de la mort d'une étoile massive, mais c'est la première fois qu'on le découvre associé à un trou noir supermassif - cela prouve que la physique de ces objets étranges est la même quelle que soit la taille. (ULg)
http://www.esa.int/esaSC/SEMHVYP4KKF_index_0.html

Météo vénusienne : venteux, changeant avec l'altitude
La sonde Venus Express a sondé l'atmosphère vénusienne, a suivi plus de 2000 nuages situés entre 40 et 70 km d'altitude, et en a tiré une carte 3D des vents. (ULg)
http://www.esa.int/esaSC/SEMZG6Q4KKF_index_0.html

Plutoïde controversé
Un 4e plutoïde a reçu un nom officiel : Haumea. Après la controverse sur le terme "plutoïde" et le retrait de Pluton de la liste des planètes, cet objet-ci a également un passé mouvementé : il fut annoncé par une équipe mais vraiment découvert par une autre, qui accusa la première de tricherie... (ULg)
http://space.newscientist.com/article/dn14759-controversial-dwarf-planet-finally-named-haumea.html
12:07:32 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 28 - Evaluation : 2.93

Veuillez évaluer cet article :
10 


Photographie de M57
Voici une photo réalisée au foyer de mon Newton de 360mm de fabrication personnelle, non inclus le miroir lequel vient de France (Franck Griere).
Conditions de prise de vue : le 08/09/2008, beau temps, vent léger, température +/- 15°c, agitation thermique normale pour la Belgique.
Sélection de 10 images sur un total de 90.
Caméra webcam couleur Philips SPC900, modifiée longue pose avec refroidissement Peltier et logiciel K3CCD Tools (ces modifications ont été faites par moi-même).
Pose de 30 sec et histogramme de 0 jusqu'à 100.
Soustraction d'un dark frame.
Traitement Registax4 et Adobe Photoshop Elements 2.0



Meilleures salutations,

Luc URBAIN
12:03:04 - Dominique - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 24 - Evaluation : 7.88

Veuillez évaluer cet article :
10 


16 septembre 2008

Phoenix
Alors que Phoenix se dépêche pour terminer sa mission en beauté, des tourbillons de poussière sont venus lui rendre visite. Ces manifestations seraient favorisées par les plus grands écarts de température entre le jour et la nuit.


http://uanews.org/node/21515

Phoenix
Les pieds du lander martien semblent s'enfoncer dans le sol. Peut-être est-ce dû à l'accumulation de particules de sel à la faveur de la condensation de l'humidité atmosphérique sur le métal froid.
Pendant ce temps les scientifiques s'attaquent à l'analyse des derniers échantillons de sol pour profiter des rayons de Soleil de l'été polaire finissant.
http://www.jpl.nasa.gov/news/phoenix/images.php?fileID=15811
http://www.nasa.gov/mission_pages/phoenix/news/phoenix20080909.html

Objet étrange
Un objet apparu pendant quelques mois dans le Bouvier plonge les astronomes dans la perplexité totale. Ses caractéristiques - courbe de lumière, spectre - ne correspondent à rien de connu. Seule certitude, sa distance est comprise entre une centaine d'années-lumière et ... 11 milliards d'a-l, ce qui laisse une certaine marge.


http://www.skyandtelescope.com/news/28244844.html

GRB record (suite)
Le GRB exceptionnel du 19 mars (cf news 21-03-2008) avait atteint brièvement la magnitude de 5,3, le rendant visible à l'oeil nu malgré une distance de 7,5 milliards d'années-lumière. Une analyse des données a permis de conclure que la Terre s'est trouvée exactement dans l'axe d'un jet très étroit concentrant une grande partie de la puissance de l'émission.
http://science.nasa.gov/headlines/y2008/10sep_nakedeye2.htm

Eta Carina
Cette étoile massive s'est distinguée par une forte augmentation d'éclat en 1843. On interprète maintenant ce phénomène comme un nouveau type d'explosion, nettement moins forte qu'une supernova, et dont on connaît des exemples dans d'autres galaxies sous le nom de "supernova impostors".
http://www.berkeley.edu/news/media/releases/2008/09/10_etacar.shtml

Pollution lumineuse
Une méthode pour quantifier ce fléau - qui n'affecte pas que les astronomes - a été mise au point au Rensselaer Polytechnic Institute.
http://news.rpi.edu/update.do?artcenterkey=2489


13:12:41 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 24 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


08 septembre 2008

M20 la nébuleuse Trifide
<< Charles Messier découvrit cet objet le 5 juin 1764 et le décrivit comme un amas d'étoiles de 8ème et 9ème magnitude, environné de nébulosité.

La nébuleuse Trifide M20 est fameuse par sa disposition en trois lobes. Ceci explique peut-être pourquoi William Herschel, qui normalement évitait soigneusement de reporter les objets de Messier dans son catalogue, attribua quatre numéros différents pour désigner les parties de cette nébuleuse. Il aurait finalement retenu cet objet car Messier le présentait seulement comme un "amas d'étoiles". Le nom de "Trifide" a été utilisé à l'origine par John Herschel pour le décrire.
La nébuleuse sombre qui est à l'origine de l'apparence trifide a été cataloguée B 85 par Barnard.

Comme souvent dans le cas des nébuleuses, les estimations de magnitude varient beaucoup : Kenneth Glyn Jones donne 9,0 alors que Machholz l'estime à 6,8. Ceci peut venir du fait que l'étoile excitatrice ADS 10991 est un système triple avec une magnitude intégrée de 7, comprenant les composantes A:7,6, B:10,7, C:8,7. Toutes les trois sont extrêmement chaudes ; la composante A est de type spectral O5 ou O6. La présence de ce triplet très brillant complique l'estimation de la magnitude de la nébuleuse. >>
(extrait simplifié de http://messier.obspm.fr/f/m020.html)

EOS 20Da + filtre uhc-s au foyer du newton 255 de la Sal à Nandrin en mai dernier.
15x 4 minutes, 400 iso. Traitement IRIS, images cropées, montrées en demi-taille.

Etoiles en forme de flamme comme sur M16 postée hier: l'effet d'un supposé jet-stream "poussant" la lumière du sud-est vers le nord-ouest ?
Effet bien visible à l'oculaire. Remarques à ce sujet bienvenues.
Oli s

Traitement doux



Traitement plus dur









13:52:57 - Oli S - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 28 - Evaluation : 7.86

Veuillez évaluer cet article :
10 


07 septembre 2008

M16 Nébuleuse de l'Aigle
<< M16, situé dans la queue du Serpent, est un amas ouvert d'étoiles enveloppé d'une nébuleuse.

L'amas ouvert fut découvert par De Chéseaux en 1746 mais Charles Messier ne l'a ajouté dans son catalogue qu'en 1764, date à laquelle il découvrit aussi la nébulosité dans laquelle baigne l'amas. William et Caroline Herschel n'ayant probablement pas découvert immédiatement la double nature de cet objet, les catalogues anglo-saxons ont donné à l'amas ouvert la référence NGC 6611 et ce n'est qu'en 1908 que la nébuleuse reçut la référence IC 4703.

La première photographie de la nébuleuse, prise par E. Barnard date de 1895. Les images acquises par le télescope spatial en 1995 montrent une pouponnière d'étoiles, une région HII. Ces images spectaculaires parmi les plus médiatisées du télescope spatial auront marqué le début d'une grande série.

L'amas est constitué de jeunes étoiles bleues de type O et B nées de la nébuleuse et qui ionisent son gaz.
Des étoiles sont encore en cours de formation. La région centrale de la nébuleuse montre une architecture en colonnes, appelées « Piliers de la création » (Pillars of Creation) depuis leur redécouverte par le HST ; dans ces piliers de gaz de l'ordre de 3 années-lumière de long naissent les étoiles de l'amas, d'où leur nom.
M16 nous est distant de 5 500 à 7 000 années-lumière selon les sources. >>
(extrait simplifié de wikipedia)

EOS 350D modifié au foyer du T255 de Nandrin (Observatoire SAL)
16x 4 minutes en 2 nuits de mai dernier.
Gain 400 iso, filtre uhc-s, très bonne transparence.

La forme des étoiles en petite flamme était visible à l'oculaire et provient d'une turbulence atmosphérique peut être un peu particulière observée durant l'anticyclone de cette période (jet-stream ?) et non d'erreurs de guidage, de flexions ou d'une veine de chaleur dans le tube (fin de nuit).
Traitement dans IRIS (offsets, darks, pas de flats)
Oli S



Traitement plus doux



Crop en taille réelle sur les piliers



23:13:47 - Oli S - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 33 - Evaluation : 8.52

Veuillez évaluer cet article :
10 


05 septembre 2008

NGC5866 (15h06'30'', +55°45'47'')

M102


Galaxie spirale dans le Dragon, mag.11, distante de 32 millions AL, ressemble au Sombrero
Date:02-09-08 Lieu:Sterpigny Auteur:A.Fryns Poses:60'L,15'RGB - Bin2X2-STL11K - C14
18:48:23 - Andre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 34 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


Mars et le Phoenix
La sonde Mars Phoenix enregistre bien la présence de vapeur d'eau dans l'air, mais la surface du sol est obstinément sèche : pas de couche de molécules d'eau au-dessus du sol gelé, comme cela existe sur Terre. La glace, elle, se trouve à environ 5 cm sous la surface. (ULg)
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2008-171

Sgr A*
En reliant des radiotélescopes situés en Arizona, à Hawaii et en Californie, les astronomes ont simulé une antenne de 4500 km, ce qui leur a permis d'étudier l'environnement du centre de la Voie Lactée avec une résolution inégalée. Les observations confirment la présence d'un trou noir supermassif, mais leur résolution de trois fois le rayon de Schwarzschild n'est pas encore suffisante pour l'analyser en détail. (ULg)
http://www.cfa.harvard.edu/press/2008/pr200816.html

Trous noirs géants
Les trous noirs les plus massifs ne devraient pas dépasser 50 milliards de fois la masse du Soleil. Il semble y avoir un mécanisme d'auto-régulation qui empêche leur croissance au-delà de cette limite. (ULg)
http://space.newscientist.com/article/dn14653-how-big-can-a-black-hole-grow.html

Nuages martiens
Des nuages de cristaux de glace ont été filmés par la sonde Phoenix. (ULg)
http://www.space.com/missionlaunches/080902-phoenix-update.html

PAMELA
Les données obtenues par le satellite PAMELA pourraient indiquer un excédent de positons galactiques par rapport aux prévisions de la physique des particules élémentaires. Il pourrait s'agir de la signature de particules de matière sombre qui, en s'annihilant, produiraient des positons. Mais les données de PAMELA ne sont que préliminaires et demandent confirmation. Il faut aussi s'assurer qu'aucun objet connu ne peut rendre compte de cet excès. (ULg)
http://www.sciencenews.org/view/generic/id/36202/title/PAMELA_may_have_spotted_the_dark_stuff

2008 KV42
L'orbite très anormale de la comète 2008 KV42 confirme l'existence du nuage de Oort et son importance comme source de comètes. (ULg)
http://www.space.com/scienceastronomy/080904-comet-origins.html
17:08:48 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 11 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


02 septembre 2008

Centre de la Voie Lactée
Munis des techniques de l'optique adaptative, les télescopes Keck de 10 mètres ont permis d'étudier la cinématique des étoiles voisines du centre galactique. La masse du trou noir central s'établit à 4,5 millions de fois celle du Soleil, soit un peu plus que ce que l'on pensait. (ULg)


http://www.skyandtelescope.com/community/skyblog/newsblog/27621359.html

Réchauffement climatique
De nouvelles études confirment l'élévation récente de la température dans l'hémisphère nord. Les dernières décennies sont les plus chaudes depuis 2000 ans et l'activité humaine en est clairement la cause.


http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/7592575.stm
10:33:52 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 36 - Evaluation : 2.11

Veuillez évaluer cet article :
10