AstroGAS

02 August 2009

Observation de ce vendredi 31 juillet à la Géronstére
Ce vendredi 31 juillet, avec Alexandre, nous nous sommes rendus au club, puis sur le terrain d'observation où nous sommes arrivés vers 22h, et plusieurs membres, dont de jeunes débutants, étaient déjà présents, avec divers instruments.
Outre mon 150/750, Il y avait deux Newton 200/1000, un C11, un Meade Newton 150/750 Go To, des lunettes astro, et un Dobson Meade Light Bridge de 400mm.


Gilbert et Alexandre

La Lune était présente à l'horizon, quoique légèrement enveloppée dans de légères nues.

Le ciel à ce moment n'était pas très "à l'idée", mais il y avait moyen de voir quelques beaux cratères sur les bords ombragés de Séléné.

Venant d'emprunter un oculaire Célestron 6mm au club, j'ai de suite voulu l'essayer sur notre satellite; mais vraiment, sans compter que le grossissement, faisait "ressortir" les turbulences, le manque de champ et cet effet "trou de serrure" m'ont très vite gêné; je réessayerai une autre fois et sur d'autres objets.
Dès lors, j'ai de suite changé pour mon 8 mm Hypérion, qui là, nous a encore donné entière satisfaction.

A 22h58, le ciel s'étant assez bien dégagé, nous avons pu apercevoir le satellite Cosmos 2421(info Frédéric Oger) qui traversait le ciel d'Ouest en Est: et, alors que Manu le pointant pour le montrer à tous, Cosmos 2421 nous a gratifié de deux magnifiques flares, qui ont "tirés" des grands "Waaaw" et de longs "Ooooooh" de la bouche de la plupart des membres présents; c'était de toute beauté, un vrai plaisir.

En dehors de cela, malgré la présence de la Lune, pas encore couchée, nous avons pointé divers objets " à l'opposition", et comme cela est souvent le cas, chacun allait un peu voir chez l'autre; ce qui nous permet ainsi de voir des objets différents, dans des instruments de différents diamètres.


Victorien et son nouveau LXD75 (Newton 150mm)

Plusieurs membres m'ont demandé de placer mon 8mm sur leurs instruments, pour pouvoir comparer avec d'autres oculaires; c'est là que j'ai commencé à prendre conscience de la valeur de mes Hypérions, quoiqu'en disent leurs détracteurs.

En passant sur plusieurs scopes, nous avons eu ainsi la possibilité de voir M13, M31 et M110, et nous dirigeant vers le triangle d'été, nous avons observé : M27, M57, ainsi que quelques amas "NGC"; nous nous sommes vraiment régalés.

Mais alors, comment expliquer de ce que nous avons vu dans le Dobson Light bridge 400mm; c'était !!??....la beauté de ce que nous avons vu dans les autres scopes, avec la taille et une certaine résolution en plus!!!

Ainsi, Dumbel, (M27) méritait tout à fait son surnom de "trognon de pomme; vraiment très grand et détaillé. De M57, (l'anneau de la Lyre) il me semblait deviner la couronne, ainsi que le "bleu" de l'intérieur, sans toutefois avoir la résolution de l'étoile centrale; mais quelle beauté! Et que dire aussi de M13, qui nous a carrément sauté au visage tellement l'image était grande et résolue dans mon 8mm Hypérion; on distinguait si bien les étoiles que l'on aurait pu en compter des nuées.

En plus de cela, nous avons eu droit aux dentelles du Cygne; et là aussi, c'était à couper le souffle.

"Chemin" faisant, nous avons aussi pu contempler le passage de plusieurs satellites, ainsi que quelques belles étoiles filantes; et quand Jupiter a pointé le bout du nez hors des turbulences d'horizon, Alexandre s'est empressé de la pointer et de la faire voir à quelques membres. Hélas, nous n'avons pas eu le temps de la voir dans le Dob 400, car il était occupé sur une lointaine galaxie dont j'ai oublié le nom.


Brigitte, son fils et leur nouveau T200 SkyWatcher

Il était près de 1h du matin, le vent s'était levé, refroidissant complètement le site; bref, il a sonné l'heure de lever le camp et de s'en retourner car nous avions omis de prendre des "épaisseurs" supplémentaires, et quoique étant en plein été, sur ces hauteurs Ardennaise, le froid nous tenaillait dur.

Nous avons repris le chemin de nos pénates, très heureux d'avoir pu partager ensemble cette superbe soirée, mais aussi et surtout nous nous en sommes retournés avec du bonheur plein les yeux.
A peine avais-je fait quelques centaines de mètres, qu'Alexandre, mon fils de 13 ans s'endormait en souriant; sans doute retournait t'il visiter en songe, les merveilles vues tout au long de la soirée.

Un grand merci à Manu, Vincent, Didier, Frédéric et autres membres présents pour cette très belle soirée.

@ + pour de nouvelles aventures astrales,

Gil.
14:23:32 - Gilbert - Catégorie : Vie du Club - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 7 - Evaluation : 8.71

Veuillez évaluer cet article :
10