AstroGAS

20 August 2009

M27...un grand classique
Bonjour,

M27 hier soir depuis sarolay. 28x30secondes sans guidage T250/1100 Nikon D80 640 ISO filtre LPS-P2 Idas et correcteur de coma Baader. Le correcteur n'est que moyennement efficace avec ce rapport f/d, c'est pourquoi l'image est "croppée". Un peu gêné de vous faire subir cela après les images extraordinaires postées sur le site ces derniers temps !

17:29:37 - Jean Marc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 27 - Evaluation : 0.63

Veuillez évaluer cet article :
10 


Attaque de trou noir
Une nouvelle explication pour les sursauts gamma lents invoque l'attaque d'une étoile massive par un trou noir qui la rongerait alors de l'intérieur.
Le processus serait plus long que celui admis actuellement - l'effondrement d'une étoile massive en un trou noir -, ce qui permettrait d'expliquer la persistance des émissions X pendant plusieurs minutes. Par contre un trou noir parasite rend difficilement compte de la soudaineté des sursauts. (ULg)


http://www.newscientist.com/article/mg20327214.400-black-hole-parasites-explain-cosmic-flashes.html

Glycine cométaire
Les échantillons de la comète Wild 2 ramenés sur Terre par la sonde Stardust contiennent de la glycine. C'est la première fois que l'on démontre la présence d'acides aminés - composants essentiels de la vie - dans une comète, mais ils sont connus depuis longtemps dans l'espace interstellaire et dans les météorites. (ULg)


http://www.nasa.gov/mission_pages/stardust/news/stardust_amino_acid.html

Formation des planètes
Les planètes se sont formées par la condensation des matériaux du nuage entourant le jeune soleil. Les poussières se sont agglutinées en objets de plus en plus gros, mais les calculs montrent qu'il est difficile de dépasser des dimensions de l'ordre du mètre par un processus progressif. L'observation des astéroïdes actuels montre que leur distribution s'accommode mieux de tailles initiales de plusieurs centaines de kilomètres.
Cela renforce l'hypothèse selon laquelle la turbulence dans la nébuleuse primitive aurait rapidement concentré les petits objets en essaims massifs qui se seraient condensés en astéroïdes de grande taille. (ULg)


http://www.newscientist.com/article/mg20327213.300-did-asteroids-flock-together-to-build-planets.html

Folklore spatial
Après l'appel d'un ministre australien à contacter Gliese 581, système comportant plusieurs exoplanètes, voici de quoi résoudre la crise financière. Le programme "adopt a star" permet pour 10$ d'acquérir une étoile et plus précisément une des cibles du télescope Kepler... Ce n'est pas une arnaque, contrairement à d'autres propositions visant à nommer les étoiles, mais bien un moyen de financer la recherche en astéroséismologie ! (ULg)
http://www.space.com/news/090813-adopt-stars.html

Galaxie satellite
La Voie Lactée cacherait derrière elle une grosse galaxie satellite, du genre du Grand Nuage de Magellan. Sa masse expliquerait les perturbations du gaz à la périphérie de la Voie Lactée. Les nuages de poussières du centre galactique nous auraient toujours empêchés de la voir.
http://www.newscientist.com/article/mg20327213.500-milky-way-may-have-a-huge-hidden-neighbour.html

Pluton
Sagement, les astronomes participant à un congrès de leur Union Internationale auraient préféré ne plus aborder les vaines discussions de nomenclature concernant les différents types de planètes du système solaire.
http://blogs.usatoday.com/sciencefair/2009/08/pluto-still-not-a-planet-after-astronomy-meeting.html

12:07:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 8.00

Veuillez évaluer cet article :
10