AstroGAS

02 April 2007

Planètes et étoiles binaires
L'observation par le télescope spatial infrarouge Spitzer a montré que beaucoup d'étoiles binaires sont entourées de disques de débris. Les astronomes en déduisent que les systèmes planétaires à deux soleils pourraient être légion.
http://uanews.org/cgi-bin/WebObjects/UANews.woa/32/wa/SRStoryDetails?ArticleID=13723

Astéroïde binaire
Cet astéroïde double a pu être étudié en détail en combinant les données provenant des plus grands télescopes avec celles obtenues par le petit instrument d'un amateur.
http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2007/pr-18-07.html

GRB
L'année passée, le VLT a pu prendre automatiquement des spectres détaillés de l'afterglow de sursauts gamma quelques minutes seulement après leur découverte par le satellite Swift.
Ces spectres devraient donner des informations sur le milieu interstellaire. (ULG)
http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2007/pr-17-07.html

MAD à l'ESO
Un système perfectionné d'optique adaptative a été testé avec succès à l'observatoire de l'ESO/Paranal. Le "Multi-Conjugate Adative Optics Demonstrator" a permis d'obtenir avec l'un des télescopes VLT des images corrigées de la turbulence atmosphérique sur un champ de deux minutes d'arc, au lieu des dix ou vingt secondes habituelles. (ULG)
http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2007/pr-19-07.html

Pas un cratère ?
La structure de "Silverpit" découverte sous la Mer du Nord en 2002, et interprétée comme un cratère d'impact, serait en réalité due à des processus purement géologiques. La Grande-Bretagne perdrait ainsi son unique cratère météoritique. (ULG)

SN 2007af
La supernova récemment découverte par un amateur japonais est observée attentivement au VLT de l'ESO (Cerro Paranal ) dans le but de comprendre la géométrie complexe de l'explosion (cf news du 1-12-2006) - ce qui nous vaut de jolies photos.


http://www.eso.org/outreach/press-rel/pr-2007/pr-16-07.html

Trou d'ozone
L'analyse des glaces du Groënland indique qu'une gigantesque éruption solaire a détruit une bonne partie de la couche d'ozone de notre planète en 1859. La tempête magnétique associée avait eu de fâcheuses conséquences sur les lignes télégraphiques. Au vu de ce qui se passe sur certaines étoiles de type solaire, des éruptions encore plus violentes doivent parfois se produire.
http://dsc.discovery.com/news/2007/03/27/sunzap_spa.html?category=space&guid=20070327093000

L'hexagone de Saturne
Cette étrange structure du pôle nord de Saturne a été observée en infrarouge par Cassini, l'hiver boréal en empêchant l'observation dans le domaine visible depuis une douzaine d'années. On a pu constater que l'hexagone s'enfonce jusqu'à cent kilomètres sous la couche nuageuse supérieure. On ne comprend toujours pas l'origine du phénomène qui semble très stable et n' a pas d'équivalent austral - le pôle sud montre un simple tourbillon.


http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2007-034
21:56:17 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 17 - Evaluation : 0.35

Veuillez évaluer cet article :
10