AstroGAS

28 August 2009

Mars pas de si tôt ?
Il semble qu'il faille exclure Mars de notre vivant et même la Lune?
Dommage.....
http://tinyurl.com/m5362t
Tout dépend de ce que décidera Barak Obama

Europe
L'analyse du relief chaotique du satellite de Jupiter a permis de dresser une liste de sites possibles d'atterrissage. (ULg)


http://www.newscientist.com/article/mg20327222.700-landing-sites-on-europa-identified.html

Arctique
Le satellite ICESat (Ice, Cloud and land Elevation Satellite) a permis pour la première fois de surveiller les variations de l'épaisseur et du volume des glaces arctiques, montrant l'importante diminution subie au cours des dernières années. (ULg)
http://www.nasa.gov/home/hqnews/2009/jul/HQ_09-155_Thin_Sea_Ice.html

Exoplanètes
Une étude statistique sur les exoplanètes découvertes par des variations de vitesse radiale révèle que la moitié des systèmes présumés simples devraient abriter au moins une seconde planète. Les mouvements engendrés par deux planètes se déplaçant sur des orbites circulaires peuvent en effet s'interpréter comme étant dus à une seule planète sur une orbite excentrique. (ULg)
http://www.newscientist.com/article/dn17425-exoplanet-pairs-may-be-masquerading-as-singles.html

Glace lunaire
Les images obtenues par la sonde lunaire Selene/Kaguya n'ont pas révélé la présence de glace au fond des cratères situés près du pôle sud de notre satellite. Ces endroits ne sont jamais directement exposés au soleil et la température pourrait permettre d'y préserver des glaces apportées par des comètes. (ULg)
http://www.spaceflightnow.com/news/n0907/06kaguya/

Dunes martiennes
En 30 ans, les grosses dunes martiennes n'ont pas bougé d'un poil - la glace mélangée au sable qui compose ces structures en est en partie (et donc pas la seule) la responsable. Des dunes plus petites ont, elles, disparu en quelques années... (ULg)
http://www.spaceref.com/news/viewpr.html?pid=28662

Extra-dimensions extra-petites
La théorie des dimensions additionnelles aurait-elle du plomb dans l'aile ? La limite sur leur taille vient encore d'être diminuée... (ULg)
http://www.sciencenews.org/view/generic/id/45379/title/Capping_the_length_of_extra_dimensions

11:42:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 13 - Evaluation : 3.77

Veuillez évaluer cet article :
10 


26 August 2009

Des pas sur la Lune !
Après avoir photographié les modules lunaires ainsi que les traces de la jeep des missions Apollo, le nouvel orbiter LRO de la NASA a pu observer les traces de pas laissées par les astronautes de la mission Apollo 14.
Elles montrent que Shepard et Mitchell avaient été très près d'atteindre l'un de leur but, le Cone Crater lors de leur seconde moonwalk.
http://www.space.com/scienceastronomy/090821-lro-apollo14-moonwalk.html

Dunes de Titan
Un nouveau mécanisme de formation a été proposé qui pourrait s'appliquer aux longues dunes de Titan aussi bien qu'à certaines dunes de notre planète. Ce mécanisme met en jeu des sédiments cohésifs soumis à des vents provenant d'une même direction. Si elle se vérifie, cette hypothèse jetterait une nouvelle lumière sur la météorologie et le sol de Titan. (ULg)
http://appl003.lsu.edu/unv002.nsf/9faf000d8eb58d4986256abe00720a51/1eafcd0b9aa713938625761d00634aaf?OpenDocument

Lac Ontario
Le plus grand lac de Titan semble bien être rempli de liquide. L'absence de relief a été confirmée par les observations du radar de la sonde Cassini qui, au zénith du lac, a enregistré une intense réflexion spéculaire. Si rides il y a, elles ne dépassent pas trois millimètres d'amplitude. Les observations précédentes, effectuées par Cassini à des incidences obliques, n'avaient pu atteindre cette précision. Rappelons que les analyses spectroscopiques identifient le contenu du lac comme un mélange d'éthane et de méthane.


http://www.agu.org/pubs/crossref/2009/2009GL039588.shtml
http://uanews.org/node/20615

Valles Marineris
La formation du grand canyon de Mars pourrait être due en partie au déversement de l'eau chargée en sels de Hebes Chasma. L'activité volcanique de la région aurait échauffé la saumure, permettant à l'eau de s'écouler. (ULg)
http://www.space.com/scienceastronomy/090825-st-mars-brine.html

21:32:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


25 August 2009

M87
Le trou noir central de la galaxie M87 est deux fois plus massif qu'on ne le pensait. Une modélisation de la galaxie tenant compte du halo invisible de matière sombre indique en effet une masse centrale compacte de 6,4 milliards de soleils !


http://www.newscientist.com

Jupiter
Les traces d'impact observées sur Jupiter le mois passé ont fini par disparaître. On ne saura sans doute jamais s'il s'agissait d'une comète ou d'un astéroïde.
http://www.skyandtelescope.com/news/53952917.html

Couronne solaire
Le chauffage de la couronne solaire (qui est à quelques millions de degrés comparés aux 6000 de la surface solaire) est longtemps resté problématique. De nouvelle observations par le satellite japonais Hinode montrent que le chauffage devrait se faire, non en continu, mais bien via des "nano-éruptions" produisant du gaz ultra-chaud.
http://www.nasa.gov/topics/solarsystem/features/nanoflares.html

Alternative ?
Des mathématiciens proposent une théorie alternative à la présence d'énergie noire : une "vague" d'espace-temps traverse l'Univers et nous ferait voir les galaxies lointaines accélérer... Il reste bien sûr à démontrer, comme pour l'énergie noire, que cela existe réellement.
http://www.space.com/scienceastronomy/090817-dark-energy-alternative.html
11:52:01 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Veuillez évaluer cet article :
10 


21 August 2009

Combien d'étoiles ?
Depuis des décennies, les astronomes pensent que les étoiles se forment en suivant une proportion particulière (500 "bébés" de moins d'une masse solaire pour 1 "bébé" de plus de 20 masses solaires) que l'on croyait constant. Le satellite GALEX a trouvé des régions de l'espace où la proportion doit être revue, parfois jusqu'à une proportion de 2000 contre 1. Si cela peut paraître anecdotique, c'est en réalité très important car c'est avec cette méthode que les astronomes caractérisent les populations stellaires ! (ULg)
http://www.jpl.nasa.gov/news/features.cfm?feature=2287

Fusion et vie
La vie telle que nous la connaissons serait née de la fusion de deux organismes monocellulaires il y a 2.5 milliards d'années. Si l'on savait que les eucaryotes avaient subi ce genre de choses, c'est la première fois que l'on met l'impact d'une telle fusion sur l'évolution des procaryotes en évidence. (ULg)
http://www.nasa.gov/centers/ames/news/releases/2009/09-104.html
http://www.nature.com/nature/journal/v460/n7258/full/nature08183.html

Effet de serre
Lorsque la Terre venait de naître, le Soleil était 30% moins lumineux qu'aujourd'hui : notre planète aurait dû devenir une boule de neige.
Heureusement, un gaz à effet de serre l'empêcha : le sulfure carbonylé (OCS). Ce composé a laissé des traces dans les roches anciennes, que l'on vient juste de décoder. Cette molécule a eu deux actions : protéger la surface des rayons UV, à la manière de la couche d'ozone, et maintenir une température tempérée. Une fois la vie apparue et le niveau d'oxygène augmentant, le soufre se retrouva principalement sous la forme de sulfates, et d'autres molécules durent prendre le relais - cela prit un peu de temps, et la Terre aurait entre-temps pu être gelée..
http://www.ku.dk/english/news/?content=http://www.ku.dk/english/news/archean_world.htm

Observatoire radio
Après les premiers résultats de l'ATA hier, voici un autre observatoire radio qui annonce ses premiers travaux. Avec seulement deux antennes sur les 13 000 qui doivent le composer au final, le LWA a confirmé la décroissance lente du signal radio du résidu de supernova Cas A en-deça de 100MHz. Ce résultat, auparavant assez controversé, est maintenant mesuré avec certitude et permet de contraindre la physique des chocs en expansion. (ULg)
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2009-08/nrl-smf081809.php

LIGO
Les premières années d'investigation des ondes gravitationnelles avec LIGO (Laser Interferometer Gravitational-Wave) permettent de donner une limite supérieure à leur production lors des premières secondes suivant le Big Bang. A la manière du fond électromagnétique de microondes , il doit exister un fond d'ondes gravitationnelles remplissant l'espace.
http://media.caltech.edu/press_releases/13286
17:10:57 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 11 - Evaluation : 0.64

Veuillez évaluer cet article :
10 


20 August 2009

Attaque de trou noir
Une nouvelle explication pour les sursauts gamma lents invoque l'attaque d'une étoile massive par un trou noir qui la rongerait alors de l'intérieur.
Le processus serait plus long que celui admis actuellement - l'effondrement d'une étoile massive en un trou noir -, ce qui permettrait d'expliquer la persistance des émissions X pendant plusieurs minutes. Par contre un trou noir parasite rend difficilement compte de la soudaineté des sursauts. (ULg)


http://www.newscientist.com/article/mg20327214.400-black-hole-parasites-explain-cosmic-flashes.html

Glycine cométaire
Les échantillons de la comète Wild 2 ramenés sur Terre par la sonde Stardust contiennent de la glycine. C'est la première fois que l'on démontre la présence d'acides aminés - composants essentiels de la vie - dans une comète, mais ils sont connus depuis longtemps dans l'espace interstellaire et dans les météorites. (ULg)


http://www.nasa.gov/mission_pages/stardust/news/stardust_amino_acid.html

Formation des planètes
Les planètes se sont formées par la condensation des matériaux du nuage entourant le jeune soleil. Les poussières se sont agglutinées en objets de plus en plus gros, mais les calculs montrent qu'il est difficile de dépasser des dimensions de l'ordre du mètre par un processus progressif. L'observation des astéroïdes actuels montre que leur distribution s'accommode mieux de tailles initiales de plusieurs centaines de kilomètres.
Cela renforce l'hypothèse selon laquelle la turbulence dans la nébuleuse primitive aurait rapidement concentré les petits objets en essaims massifs qui se seraient condensés en astéroïdes de grande taille. (ULg)


http://www.newscientist.com/article/mg20327213.300-did-asteroids-flock-together-to-build-planets.html

Folklore spatial
Après l'appel d'un ministre australien à contacter Gliese 581, système comportant plusieurs exoplanètes, voici de quoi résoudre la crise financière. Le programme "adopt a star" permet pour 10$ d'acquérir une étoile et plus précisément une des cibles du télescope Kepler... Ce n'est pas une arnaque, contrairement à d'autres propositions visant à nommer les étoiles, mais bien un moyen de financer la recherche en astéroséismologie ! (ULg)
http://www.space.com/news/090813-adopt-stars.html

Galaxie satellite
La Voie Lactée cacherait derrière elle une grosse galaxie satellite, du genre du Grand Nuage de Magellan. Sa masse expliquerait les perturbations du gaz à la périphérie de la Voie Lactée. Les nuages de poussières du centre galactique nous auraient toujours empêchés de la voir.
http://www.newscientist.com/article/mg20327213.500-milky-way-may-have-a-huge-hidden-neighbour.html

Pluton
Sagement, les astronomes participant à un congrès de leur Union Internationale auraient préféré ne plus aborder les vaines discussions de nomenclature concernant les différents types de planètes du système solaire.
http://blogs.usatoday.com/sciencefair/2009/08/pluto-still-not-a-planet-after-astronomy-meeting.html

12:07:00 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 2 - Evaluation : 8.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


07 August 2009

Kepler
Les premiers jours d'observations du télescope spatial Kepler en confirment la remarquable qualité. Ainsi, la précision photométrique atteinte lors du transit de l'exoplanète HAT-P-7 a permis de déduire la présence d'une atmosphère et de déterminer sa température. (ULg)


http://science.nasa.gov/headlines/y2009/06aug_kepler2.htm?list192810

Galaxies trapues
Les galaxies compactes découvertes aux confins de l'univers (cf news du 30-04-2008) sont étonnamment massives. Malgré leur petite taille, elles pèsent autant que des galaxies elliptiques normales. C'est ce que révèle l'étude des vitesses internes de la galaxie 1255-0 au moyen du télescope de 8m Gemini South. De telles galaxies, qui n'existent pas dans l'univers proche (c-a-d actuel), ont peut être servi de noyaux aux galaxies géantes.
Leur origine est encore incertaine et pourrait être révélée par des observations effectuées avec les nouveaux équipements du télescope spatial Hubble. (ULg)


http://hubblesite.org/newscenter/archive/releases/2009/24/full/

HD87643
Cette étoile particulière de la Carène qui émet sporadiquement des bouffées de poussières est double, comme le révèlent des observations faites avec le VLT de l'ESO. L'activité du système s'emballerait périodiquement, au moment du périastre. (ULg)


http://www.eso.org/public/outreach/press-rel/pr-2009/pr-28-09.html

Méthane martien
Le mystère du méthane martien s'épaissit. Une distribution irrégulière et changeante rend une origine biologique peu probable. Les observations devront être vérifiées. (ULg)
http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8186314.stm

Epsilon Aurigae
Le système d'epsilon du Cocher a longtemps été considéré comme abritant la plus grosse des étoiles. Tous les 27 ans, il montre des éclipses qui durent deux ans. Si l'étoile principale est une supergéante assez normale, 300 fois plus grosse que le Soleil, son mystérieux compagnon est beaucoup plus grand et obscur. On pense maintenant qu'il s'agit d'un disque de poussière plutôt que d'une étoile. Ce disque pourrait lui-même abriter une étoile double. Une nouvelle éclipse vient de commencer que les astronomes attendaient avec impatience. Ils pourront ainsi étudier cet astre avec toute la panoplie des moyens actuels. (ULg)
http://www.skyandtelescope.com/observing/highlights/51804622.html

Rocher extramartien
Une pierre sombre photographiée par le rover martien Opportunity pourrait bien être une météorite, un caillou tombé du ciel sur la Planète Rouge.


http://www.nasa.gov/mission_pages/mer/news/mer-20090731.html
15:18:48 - Dominique - Catégorie : AstroNews - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 11 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10