03/29/15

Nova Vulpecula 1670
: http://www.ago.ulg.ac.be/news


Nova Vulpecula 1670
Des observations effectuées au moyen d'APEX et d'autres télescopes révèlent l'origine exacte d'une nova observée en 1670 : une violente collision stellaire.
http://www.eso.org/public/france/news/eso1511/

Ancienne supernova
La composition chimique particulière de deux étoiles de la galaxie naine du Sculpteur suggère qu'elles sont nées des débris d'une même supernova provenant de la première génération d'étoiles de cette galaxie, il y a 13 milliards d'années.
http://carnegiescience.edu/news/chemical_fingerprints_ancient_supernovae_found

Cratère double
Contrairement au cratère double du Canada (news du 19 mars) des structures géologiques découvertes en Australie témoignent de deux impacts simultanés. Les débris se répartissent sur au moins 400 kilomètres et constituent la plus grande zone d'impact connue sur Terre. Le phénomène n'a pu être associé à aucune extinction de masse et pourrait dater de plus de 300 millions d'années.
http://www.anu.edu.au/news/all-news/worlds-largest-asteroid-impacts-found-in-central-australia

Saturne
L'analyse du champ de gravité de Saturne a permis une nouvelle détermination de la période de rotation de la planète aux anneaux.
https://www.aftau.org/news-page-astronomy--astrophysics?=&storyid4699=2180&ncs4699=3

Jupiter
Une étude impliquant un scientifique liégeois montre que les grands sursauts d'intensité des aurores de Jupiter peuvent être dus à des interactions satellite-planète plutôt qu'à l'activité solaire.
http://news.agu.org/press-release/explosions-of-jupiters-aurora-linked-to-extraordinary-planet-moon-interaction/

Vénus
La mission de Venus Express a permis de découvrir des anomalies de température dans la haute atmosphère de la planète.
http://www.eurekalert.org/pub_releases/2015-03/miop-uwl032515.php

Trou noir et vent intergalactique
L'étude de la formation stellaire aux abords des trous noirs supermassifs a décidément le vent en poupe... Un nouveau résultat vient de tomber, montrant que le vent lié à ces trous noirs expulse le gaz nécessaire à la formation stellaire, lui faisant subir un arrêt - une confirmation, semble-t-il, puisque le même résultat avait été annoncé il y a quelques mois.
http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Herschel/Black_hole_winds_pull_the_plug_on_star_formation

Article posté à  16:36:00, le 03/29/15 par Dominique - Catégorie : AstroNews


Veuillez évaluer cet article :
10