07/31/20

Portrait de Neowise au-dessus de Malmedy ce 21 juillet
Comme depuis quelques jours je n’arrive plus à voir Neowise avec mes jumelles, je vous poste deux clichés sortis de mon Canon EOS R et d’un zoom 100-400 mm à 400/5,6 sur une « Star Adventurer ».
Les séries de 20x15s à 3200 ISO ont été empilées dans DeepSkyStakker et traitées dans LightRoom.
Les commentaires ci-dessous sont une copie de ceux qui se trouvent sur ma page FaceBook… pour ceux que cela pourrait intéresser.
Vous me prévenez si j’ai raconté des bêtises, pas qu’on m’accuse de FakeNews :-)




À la même heure que le feu d’artifice de la fête nationale que j’avais photographié l’année passée, avec le même appareil photo, le même objectif, le même trépied et pratiquement du même endroit, j’ai cette fois tiré le portrait de la maintenant célèbre comète Neowise.
Malgré sa faible visibilité depuis mon jardin, j’ai essayé de capter la maximum de son « anatomie » et pour ceux que cela intéresse, voici quelques infos cométaires :
• La caractéristique principale d’une comète, dont le diamètre mesure quelques km, est sa queue de poussières arrachées à son noyau. Cette queue peu colorée suit l’orbite de la comète et est donc courbée ;
• Sa deuxième queue de gaz ionisé est bleutée et droite car poussée par le vent solaire (un peu visible sur le dessus de la photo) ;
• Son noyau est composé principalement de roches, glaces et poussières ;
• Sa chevelure gazeuse est en partie verte pour Neowise (présence de carbone moléculaire, C2).
La deuxième photo est un petit zoom sur le noyau de la comète, prise avec les moyens du bord. Une « boule de neige sale » comme l’avait surnommé l’astronome Fred Whipple.
A+, Alain :-)


Article posté à  16:02:19, le 07/31/20 par Alain Pothen - Catégorie : AstroPhotos


Total des votes : 6 - Evaluation : 10.00

Veuillez évaluer cet article :
10