08/21/20

Support primaire pour solaire
Avec un newton solaire, le primaire est désaluminé et les 96% du flux principal non réfléchis doivent être évacués vers l'arrière.
Le support du primaire doit laisser un champ ouvert au maximum.








Dans la première version du support du miroir primaire, pour le T250, j'avais opté pour un support de plantes en fils circulaires, modifié pour les besoins.
Remarquez la finesse des soudures...






Pour la deuxième version, pour le T300, j'ai opté pour une fabrication maison triangulaire en mécano-soudé.

Des plaques de ferraille sont soudées à des boulons longs, boulons qui serviront aux tiges de support de miroir et d’ajustement de position de la « cage » du primaire.

Avec une épaisseur de 55mm du miroir primaire, 3 points d'appuis devraient suffire.
J'ai opté par sécurité pour 6 points d'appuis.







Pour cela, j'ai pris des crochets de montage de plafond. Ils ont une rotation libre, ce qui est parfait pour la cause.
Leur dimension n'est pas optimale, mais si 3 points suffisent, 6 points d'appuis, même non optimaux ne peuvent pas faire pire.
Cela fait un support primaire à 6 points.






Remarquez l'ajout de plats pour reprendre les ressorts d'ajustement de la cage du primaire.





Certaines calles latérales de support du miroir primaire seront inversées et munies de vis pour accommoder les tolérances de fabrication.
On est dans le bricolage de garage avec un poste à souder à l'arc « à l’ancienne ». La précision millimétrique, pfffff...






Dans le style précision, voici la pièce la plus technique ::--))








Alexandre


Article posté à  21:16:15, le 08/21/20 par Alexandre - Catégorie : AstroBricolage


Total des votes : 7 - Evaluation : 10.00

Veuillez évaluer cet article :
10