AstroGAS

12 October 2019

En Hesbaye le soir
Salut,

en rentrant de vacance j'avais constaté que le capteur de mon appareil était particulièrement poussiéreux. Donc je suis allé le faire nettoyer par un spécialiste à Huy. En rentrant j'ai trouvé le ciel particulièrement photogénique, le soleil couchant et la présence de quelques volutes nuageuses.
Bonne occasion aussi de voir si le travail a bien été réalisé.
Et puis en traquant les poussières résiduelles je me suis aperçu que j'avais aussi capturé Vénus et Mercure.

L'image complète est réduite en taille, le crop est quand à lui quasi doublé. Vénus est assez évidente, Mercure l'est moins. Les planètes sont à droite de leurs noms.

20/09/2019 20h03
Nikon D3
Nikkor 16-35 f/4 @35mm f/14; 1/13ième sec 680 ISO





JM
13:52:15 - JeanMarc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 5 - Evaluation : 9.60

Veuillez évaluer cet article :
10 


29 September 2019

LDN 1250 -1246 LBN 558
Bonjour ,

LDN 1250 depuis Trazegnies (périph Charleroi), réalisée du 9-7-19 au 8-8 -19 .

L 122 x 300 sec filtre CLS R, B 30 x 180 sec V( synthétique)

AG 12" fd 3,6 Moravian G3 11K CLS Baader Astrodon

A bientôt,

Pat



10:43:51 - PatrickTajer - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 22 - Evaluation : 7.68

Veuillez évaluer cet article :
10 


25 September 2019

Nébuleuse de la trompe d'éléphant
Bonjour,

Cette nébuleuse serpente dans la constellation de Céphée.
Détails techniques: 80 poses de 60 sec avec un télescope de 280mm d'ouverture ouvert à F2 (système Hyperstar) sur monture Skywatcher EQ6-R Pro.
Filtre contre la pollution lumineuse IDAS-LPS et caméra refroidie Zwo Asi 1600 couleur.



Dominique,
15:40:31 - Dominique - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 18 - Evaluation : 8.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


24 September 2019

La nébuleuse de l'Amérique du Nord
Voici une forme familière (on peut deviner la forme du continent nord-américain) dans un endroit moins familier.
Cette nébuleuse se trouve dans la constellation du Cygne (près du zénith actuellement) et peut, dans un ciel bien sombre, être visible dans une paire de jumelles.
Détails techniques : 40 poses de 40 sec avec un télescope de 280mm de diamètre ouvert à F2 (560mm de focale).



Dominique,
10:18:26 - Dominique - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 18 - Evaluation : 8.33

Veuillez évaluer cet article :
10 


18 September 2019

La Grande Dentelle du Cygne
L'explosion d'une étoile géante en fin de vie (supernova) a sculpté, il y a quelques milliers d'années, de délicates draperies dans la constellation du Cygne. Cette nébuleuse est appelée la "Grande Dentelle".

Détails techniques: 50 poses de 40 sec avec un télescope de 280mm de diamètre et 560mm de focale (Celestron 11 avec Hyperstar).
Caméra Zwo Asi 1600 couleur refroidie et filtre anti-pollution lumineuse.



Dominique,
08:56:26 - Dominique - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 23 - Evaluation : 9.04

Veuillez évaluer cet article :
10 


17 September 2019

Le fantôme de Cassiopée - IC63
Bonsoir, on ne fête pas encore Halloween mais ... voici le Fantôme de Cassiopée (ou IC63 pour les intimes).
L'étoile brillante un peu à gauche s'appelle Gamma Cassiopée, c'est une étoile géante.
Facile à trouver à l'oeil nu, elle se situe au milieu du fameux "W" de la constellation.
Lors de missions spatiales, elle est parfois utilisée comme point de navigation. L'astronaute américain Virgil Ivan "Gus" Grissom la surnomma Navi (faisant référence à son 2ème prénom écrit à l'envers).
Mais revenons au fantôme à droite... La couleur bleue de la nébuleuse provient de la lumière de l'étoile qui se reflète dans les nuages de poussière tandis que la couleur rouge provient de l'hydrogène bombardé par la radiation ultraviolette de Gamma Cassiopée.
Détails de prises de vue: 46 poses de 46 sec à la focale de 560mm au télescope de 280mm de diam à F2.
Caméra Zwo Asi 1600 couleur refroidie à -20°C
Filtre anti-pollution lumineuse LPS-D2.



PS: le rond bleu à droite de la nébuleuse doit être un artefact, c'est certainement le reflet de l'étoile très brillante dans le système optique.
16:58:23 - Dominique - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 19 - Evaluation : 9.47

Veuillez évaluer cet article :
10 


16 September 2019

La nébuleuse du Trèfle (M20)
La nébuleuse du Trèfle ou Trifide (M20) est située près du centre de notre Galaxie, ce qui explique qu'il y ait beaucoup d'étoiles autour de la nébuleuse.
Celle-ci est le siège de formation d'étoiles.
25 poses de 50 sec avec un télescope de 280mm de diamètre - C11 avec le système Hyperstar donc à F2 - et 560mm de focale.
Caméra asi zwo 1600 couleur refroidie à -20°C.



Dominique,
12:24:34 - Dominique - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 20 - Evaluation : 9.00

Veuillez évaluer cet article :
10 


11 September 2019

Pour le plaisir des yeux...
Coucher de soleil du 31 aout 2019 sur le Bassin d'Arcachon depuis la terrasse du restaurant de l'hôtel "La Co(ô)rniche". C'est vraiment comme cela que cela se nomme.

Nous ne logions pas là....un peu hors budget :o)



JM
14:02:39 - JeanMarc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 13 - Evaluation : 9.92

Veuillez évaluer cet article :
10 


30 August 2019

Mathusalem Nebula, la nébuleuse planétaire MWP1
MWP1 (PNG 80.8-10.6) a été découverte par Motch, Werner et Pakull en 1993 lors de l’analyse de l’atmosphère d’une étoile extrèmement chaude et riche en hélium et en carbone.

Elle se trouve à environ 4.500 années lumière de Terre dans la constellation du Cygne et, avec une taille apparente sur le ciel de 13 par 9 minutes d’arc pour un diamètre réel de 6 parsecs, elle est intrinsèquement une des plus grandes nébuleuses planétaires connues. Elle est aussi la plus vieille avec un âge respectable d’environ 150.000 ans si l’on suppose un taux d’expension de 20 km/s alors que la durée de vie moyenne des nébuleuses planétaires n’est que de 10 à 20.000 ans. L’explication de ce grand âge est peut-être un flash de l’hélium avec une combustion de l’enveloppe d’hélium de la naine blanche. Autrement dit, l’étoile morte serait rescussitée pour éclairer à nouveau MWP1.

L’image que j’en présente ici n’est pas un recadrage resserré mais bien le champ entier du capteur de la ST10, lequel mesure 10x15 mm, ce qui donne une idée de la grande taille de cet objet qui est malheureusement très faible, sinon ce serait sans conteste une star du ciel d’été.

Je l’ai photographiée sur 3 nuits, du 24 au 27/08 avec des passages de cirrus la troisième nuit depuis la Fosse avec la ST10XME au foyer réduit du C11. L’image est en visualisation (HO)HOO et cumule pour l’oxygène (filtre OIII) : 30 poses en bin2 + 8 poses en bin1 et pour l’hydrogène (filtre Ha) : 19 poses en bin 2 et 6 poses en bin1, toutes de 10 minutes soit un temps de pose global de 10 hrs 30. Remarquez que les captures montrent clairement que le signal est plus fort en OIII qu’en Ha sur les poses élémentaires, ce qui explique la couleur principalement bleue de la nébuleuse.

Mathusalem Nebula



J-Luc
17:28:08 - jlmairlot - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 21 - Evaluation : 8.81

Veuillez évaluer cet article :
10 


28 August 2019

Continuum sous 450nm par un bon seeing.
Voici la dernière image solaire faite à St Véran.
Le vent vient du sud, comme les jours précédents.
Généralement un vent de sud est signe d'un seeing difficile.
Le meilleur seeing est observé par vent d'ouest.

Cela devait être une séance d'imagerie moyenne et j'ai mis un filtre à 450nm, considérant que ce serait plus adapté que le proche UV sous 400nm.
A mon grand étonnement, le seeing était excellent.
A bien observer les conditions locales, côté sud -est, le plafond de nuages était bas et les vallées recouvertes de nuages...







Sous 393 et 396nm, nous avons les bandes K et H du calcium.
Sous 430nm nous trouvons la bande G; de fines structures magnétiques y sont détectables. Ce sont les fins "points blancs intergranulaires", qui sont appelés "filigrées" lorsqu'ils forment des bandes.
Sous 450nm, il n'y a pas de bande, pas de ligne d'absorption atomique. Sous 450nm, l'imagerie est considérée comme étant en "Solar continuum". C'est un domaine de longueur d'onde utilisé par les télescopes solaires à cet effet. Bas en longueur d'onde pour avoir du contraste, mais toujours en continuum.


Au vu du bon seeing, j'ai poussé la powermate à son tirage maximal pour augmenter le grossissement.
Nous avons une focale équivalente (calculée avec Iris) de 10.9m.







J'ai aussi tenté une image du limbe.








Alexandre
2019-Aug-24
Solar Netwon T300
F1800 F/D6
Powermate x5
Edmund Optics 450nm, ~10nm FWHM
ASI174
Gain 0
Exp 300µs
Stack of 45
11:25:09 - Alexandre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 10 - Evaluation : 9.90

Veuillez évaluer cet article :
10 


23 August 2019

Granulation solaire avec sous 430nm
Toujours en observation solaire, voici un essai d'un filtre Edmund Optics 430nm.
Nous sommes toujours dans le bleu, avec un contraste élevé.

Les conditions d'observation étaient difficiles, avec beaucoup de vent.
Le champ utile de l'image s'en trouve rétréci par les saccades.











Alexandre
2019-Aug-23
Solar Netwon T300
F1800 F/D6
Powermate x5
Edmund Optics 430nm, ~10nm FWHM
ASI174
Gain 0
Exp 500µs
Stack of 50
21:31:33 - Alexandre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 6 - Evaluation : 9.83

Veuillez évaluer cet article :
10 


NGC6995 suite
Hello,

après une seconde nuit de poses sur les dentelles agrémentée de quelques petits déboires techniques, je suis tout de même parvenu à mon objectif des 50 poses de 300 secondes cumulées.
Les problèmes techniques (probablement un faux contact dans la raquette) m'ont malgré tout fait perdre 10 images. C'est le lot des bricolos ;o)
Voici le résultat avec le pré-traitement bias, dark, flat cette fois. Toujours sous DeepSkyStacker. Traitement sous photoshop pour la montée de l'histogramme, les contrastes, balance des couleurs, courbes et un sharpening léger.

Je n'exclus pas de refaire quelques poses supplémentaires....on verra bien.



JM
11:25:29 - JeanMarc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 6 - Evaluation : 9.33

Veuillez évaluer cet article :
10 


22 August 2019

NGC6995
Hier soir profitant du beau temps j'ai lancé une série de poses sur les dentelles du cygne.
Les poses individuelles ont une durée de 300 secondes.
Le résultat est une image d'évaluation sans pré-traitement. C'est une addition de 16 images brutes sous Deepskystacker.
Juste une montée de niveau, saturation, crop et réduction de taille sous photoshop. Tout cela effectué pendant une seconde série de poses.
Ce soir, si le temps se maintient, je repars pour une troisième voire une quatrième série. Au total, je voudrais pouvoir exploiter 50 images. Actuellement, j'en ai déjà 27 mais je dois faire un tri.
L'addition des 27 est moins bonne qu'avec les 16 premières.
En attendant mieux (ou pas...), voici le résultat des 16 premières.
Config habituelle T250/1120 Nikon D3 800ISO 300 secondes de pose.
Mise au point avec masque de Bathinov
Correction de suivi avec PHD Guiding lunette Onyx et ZWO ASI 290MM



JM
13:12:54 - JeanMarc - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 4 - Evaluation : 9.50

Veuillez évaluer cet article :
10 


Granulation solaire avec gestion de turbulence interne
Les images de granulation précédentes manquaient de finesse.
L'origine supposée était une turbulence instrumentale, générée par des points chauds locaux.
Cette turbulence s'ajoutait à la turbulence atmosphérique.

Voici une image faite en minimisant les points chauds locaux.
Nous sommes toujours dans le bleu profond, avec un filtre KLine centré sous 396nm.









Alexandre
2019-Aug-21
Solar Netwon T300
F1800 F/D6
Powermate x5
Baader KLine 396nm, ~8nm FWHM
ASI174
09:11:02 - Alexandre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 5 - Evaluation : 9.80

Veuillez évaluer cet article :
10 


19 August 2019

Le C8 en Halpha
Des schmidt-cassegrains ont étés transformés en version solaire, la technique consistant à faire un dépôt ERF (Energy Rejection Filter) sur la lame de schmidt.
L'inconvénient est que l'instrument en devient ciblé, presque limité pour le solaire.


Une alternative consiste à mettre un ERF indépendant devant l'instrument.

Voici quelques images faites avec un C8 + un ERF, tous deux mis à disposition.
Sous un ciel stable, l'ouverture de l'instrument se laisse exploiter.



























Alexandre
2019-08-18
Celestron C8
Front ERF
Telecentric x2.7
Solar Spectrum 0.3A
ASI174
Photoshop...
21:53:15 - Alexandre - Catégorie : AstroPhotos - Imprimer-Print
-----------------------------------------------------------------


Total des votes : 11 - Evaluation : 9.91

Veuillez évaluer cet article :
10 


Page suivante : 1|2|3|4|5|6|7|8|9|10